Conseil de Gouvernement

Remaniement : l’Intérieur peaufinerait sa shortlist de walis

Dans l’attente de la liste des noms de hauts responsables que le chef du gouvernement devra présenter au roi, en septembre, l’Intérieur prépare ses nouveaux cadres.


Depuis le discours royal du 29 juillet dernier appelant le chef du gouvernement Saâd Eddine El Otmani à « soumettre des propositions visant à renouveler et enrichir les postes de responsabilité, tant au sein du gouvernement que dans l’Administration », l’effervescence et la fièvre se sont emparées de tous les étages des ministères et sièges des partis politiques avec des interrogations sur les partants ou carrément la suppression de certains secrétariats d’Etat. Les spéculations et les fuites bien orchestrées vont bon train.

Toutefois, et sans attendre la rentrée politique, le ministère de l’Intérieur, l’un des premiers concernés de par sa proximité avec le citoyen, a reçu 5 sur 5 le message royal en procédant déjà début août au redéploiement de centaines d’agents d’autorités et l’injection de pas moins de 117 lauréats de l’Institut royal de l’administration territoriale de Kenitra.

Lire aussi : El Otmani : Le transfert des compétences en phase finale

Toujours sur la même lancée, le quotidien arabophone Al Massae affirme dans son édition de ce mercredi 28 août, sur la base d’une source bien informée, que suite à des rapports établis par la direction des walis, une réunion a eu lieu entre le ministre de tutelle Abdelouafi Laftit et les départements concernés. Réunion sanctionnée par l’établissement d’une liste de secrétaires généraux et de walis. S’agira-t-il de simples mutations ou comportera-t-elle aussi de nouvelles nominations ?  

Il est à rappeler que le dernier remaniement dans ce corps remonte au 18 février de cette année avec la nomination par le Roi Mohammed VI de six nouveaux walis.

 
Article précédent

BMCE Bank of Africa cherche à monter dans le capital de ses filiales africaines

Article suivant

Botola : Le Wydad sur les pas du Raja