Automobile

Vidéo. Renault : Jean-Dominique Senard succède à Ghosn

Quelques heures après la démission du PDG de Renault, Carlos Ghosn, le conseil d’administration du constructeur automobile français s’est réuni le 24 janvier 2019 à 10h sous la présidence de Philippe Lagayette, administrateur référent.


Le conseil a pris acte de la démission de son actuel président-directeur-général. Il salue le parcours de l’Alliance qui lui a permis de se hisser au premier rang des constructeurs automobiles mondiaux.

Le conseil d’administration a décidé de doter Renault d’une nouvelle gouvernance et,
à cette occasion, d’instituer une dissociation des fonctions de président du conseil et
de directeur général.

Lire aussi https://www.challenge.ma/carlos-ghosn-demissionne-103776/

Outre toutes les fonctions assumées normalement par le président du conseil, le
nouveau président du conseil d’administration de Renault devra évaluer et, si
nécessaire, faire évoluer la gouvernance de Renault afin notamment d’assurer la
transition vers la nouvelle structure. Il présentera ses propositions sur l’évolution de la gouvernance au conseil d’administration avant la prochaine assemblée générale des
actionnaires.

Par ailleurs, le conseil d’administration de Renault souhaite superviser activement le
fonctionnement de l’Alliance et décide de confier à son président la pleine
responsabilité du pilotage de l’Alliance pour le compte de Renault, en liaison avec le
directeur général.

A ce titre, le président du conseil d’administration de Renault sera l’interlocuteur
principal du partenaire japonais et des autres partenaires de l’Alliance pour toute
discussion sur l’organisation et l’évolution de l’Alliance. Il proposera au conseil
d’administration tout nouvel accord d’Alliance qui lui semblerait utile à l’avenir de
Renault. Il aura vocation à être le représentant principal de Renault dans les organes
de direction de l’Alliance et chez Nissan lorsque Renault dispose d’un droit de
proposition.

Le directeur général coordonnera pour la société les activités de l’Alliance dans le
domaine opérationnel sous l’autorité du président. Le conseil a coopté Jean-Dominique Senard comme nouvel administrateur et l’a élu président.

Sur proposition de ce dernier, le conseil a nommé Thierry Bolloré directeur général. Le conseil exprime sa confiance aux deux nouveaux dirigeants et leur souhaite plein succès dans leur mission.

 
Article précédent

L’arme redoutable du Conseil de la concurrence

Article suivant

Impôt : La confédération des TPE-PME exhorte à plus de concertation