AutomobileFlash-eco

Renault lance sa Fondation au Maroc

Le Groupe automobile Renault Maroc a lancé officiellement, jeudi à Casablanca, sa Fondation au Maroc afin d' »ancrer le développement humain et social » au cœur de sa démarche.


L’annonce de la création de la Fondation Renault a été faite lors d’un point de presse, animé par des responsables du Groupe, dont Marc Nassif, directeur général de Renault au Maroc et président du conseil d’administration de cette Fondation.

Marc Nassif a notamment souligné que le Groupe Renault est engagé dans une stratégie de responsabilité sociale de l’entreprise contribuant au développement social et économique du royaume auprès des communautés riveraines de ses sites d’implantation.

« La Fondation Renault Maroc est une promesse renouvelée pour l’avenir. C’est une dimension supérieure donnée à l’engagement du Groupe envers le royaume. Car, pour le Groupe, dans une économie mondialisée, l’humain doit rester au centre des préoccupations’’, a-t-il dit.

Marc Nassif a, en outre, noté qu’à travers la création de cette Fondation, Renault Maroc donne une nouvelle dimension aux engagements sociaux et sociétaux du Groupe et assure la continuité de sa politique RSE et mécénat.

Il a expliqué que la Fondation, la huitième du genre créée dans le monde, a pour mission de concevoir et développer un ensemble d’actions autour de deux principaux piliers, à savoir l’inclusion et la mobilité durable.

Ces deux piliers ont fait l’objet des interventions d’Oliver Faust, directeur RSE groupe Renault, directeur de la Fondation Renault et membre du Conseil d’administration de la Fondation Renault Maroc, et de Zineb El Jazouli, directrice Communication et RSE du Groupe Renault Maroc.

Favoriser l’inclusion

Les deux responsables ont notamment indiqué que le Groupe Renault Maroc se mobilise, à travers la création de cette Fondation, pour favoriser l’inclusion, en donnant sa chance à chacun dans la société grâce à l’accès à l’éducation, la promotion de la diversité et le développement des solutions de mobilité solidaire.

Ils ont fait remarquer qu’un ensemble d’actions a été mené pour encourager l’éducation des jeunes et auprès des populations cibles, telles que la mise en place d’un programme de mobilité scolaire, la création de classes préscolaires, la réhabilitation des établissements et l’organisation d’activités parascolaires.

La mobilité durable, ont-ils ajouté, constitue, quant à elle, une notion pionnière développée par le Groupe Renault pour offrir une réponse globale aux besoins de mobilité du plus grand nombre.

C’est aussi dans ce cadre que le Groupe s’est engagé de manière citoyenne dans la sensibilisation à la sécurité routière à travers le programme de prévention « Tkayes », ont-ils rappelé.

La création de cette Fondation au service des populations riveraines à l’activité de Renault Maroc entre ainsi en parfaite complémentarité et continuité de l’activité RSE du Groupe tout en encourageant de nouvelles initiatives, ont-ils ajouté.

Présidée par Marc Nassif, la Fondation s’appuie sur un bureau constitué de collaborateurs du Groupe Renault Maroc aux  »parcours riches et variés » et visant à intégrer des personnalités de la société civile marocaine.

Pour rappel, le Groupe Renault, implanté au Maroc depuis 1928, est le leader incontournable du marché automobile national. Plus de quatre véhicules sur dix vendus au Maroc sont commercialisés par le Groupe à travers ses deux marques Renault et Dacia.

En exportant la majorité de leur production, les usines marocaines du Groupe Renault sont un des piliers de son développement à l’international.

Renault Maroc est un acteur pionnier dans le développement de l’industrie automobile marocaine, notamment à travers le renforcement de l’Écosystème Renault.

Pour rappel, plus de 11.000 collaborateurs sont engagés quotidiennement pour consolider la position du Groupe dans le royaume.

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

Mezouar : « Ce Portugal gagnant peut trouver dans le Maroc un partenaire économique fiable, sérieux et crédible »

Article suivant

Le Conseil de gouvernement : Création de la zone franche d'exportation Souss-Massa