Automobile

Renault Maroc investit dans la mise à niveau informatique de son réseau de distribution

Renault Maroc accompagne la mise à niveau informatique de son réseau de concessionnaires et d’agents. En effet, la filiale marocaine du deuxième constructeur automobile européen a retenu la solution DMS Winmotor de l’éditeur informatique français Solware afin d’équiper plus de 350 utilisateurs de son réseau de distribution marocain. Ce projet de plusieurs millions de DH subventionné par Renault Maroc bénéficie à 17 concessionnaires et 29 agents à travers le royaume.


L’objectif de Renault Maroc est d’améliorer la productivité de sa chaîne de distribution, fluidifier et fiabiliser l’échange d’informations au sein de de son réseau grâce à de nouvelles fonctionnalités, une maîtrise des opérations des agents et concessionnaires, ainsi qu’une amélioration de la relation-clients. À titre d’illustration, le réseau de distribution équipé de l’ERP (enterprise resource planning) DNS Winmotor dispose d’un accès au planning véhicule neuf du pays et peut instantanément réserver un véhicule pour son client ou pour lui-même. La localisation du véhicule et sa date de livraison sont visibles sur le site, ce qui permet une meilleure information et satisfaction du client final. Le distributeur optimise son parc véhicule neuf en le rendant visible par tout le monde.

Entré depuis peu dans sa phase industrielle avec une forte accélération des installations, ce projet devra être complètement déployé début 2018. Il bénéficie, au passage, à la filiale marocaine de Solware qui a dû renforcer ses effectifs à l’occasion pour atteindre la barre d’une vingtaine de salariés. Rappelons qu’en 2012, Solware avait acquis Autosoft (intégrateur marocain) dans le cadre de sa première expérience d’internationalisation qu’il avait rebaptisé dans la foulée Solware Auto Maroc et intégré à sa business unit de solutions de gestion pour la distribution automobile qui représente les deux tiers du chiffre global du groupe Solware, lequel atteint 30 millions d’euros (plus de 300 millions de DH).

Tribune et Débats

La tribune qui vous parle d’une actu, d’un sujet qui fait débat, les traitent et les analysent. Économistes et autres experts, patrons d’entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s’y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.

Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.

 
Article précédent

Premières précipitations : les mises en garde du CNPAC

Article suivant

Le PLF 2018 en 5 points