Auto

Renault Maroc mise sur un hub digital

La digitalisation ou plus simplement la transformation numérique gagne du terrain au sein des entreprises. Objectifs à atteindre notamment pour ces dernières : accentuer la satisfaction client, celle du personnel, optimiser la gestion interne des opérateurs avec pour finalité une meilleure croissance de l’activité. Une orientation dans laquelle le groupe Renault Maroc poursuit tambour battant son incursion.


Histoire d’accélérer la transformation digitale de ses différentes activités, Renault Maroc s’appuie désormais sur son digital hub. Une antenne à placer dans le giron de Renault Digital qui n’est autre qu’une filiale de la firme au losange à l’international. La création de ce hub local a été initiée par Renault dans le Royaume courant 2018. «La satisfaction de nos clients et celle de nos équipes, l’impérieuse nécessité de développer dans un temps extrêmement court des outils digitaux censés faciliter leur quotidien, la réduction des coûts fixes au sein de notre entreprise et surtout les nombreux atouts qu’offre aujourd’hui la digitalisation, ne serait-ce que dans le pilotage de notre groupe, ont été nos principales sources de motivations», nous a précisé Marc Nassif, PDG du groupe Renault Maroc. De quoi créer une sorte d’incubateur de projets digitaux qui réunit les équipes métiers et informatiques avec pour objectif d’innover technologiquement

Un hub aux missions multiples 

Concrètement, ce digital hub a pour mission de développer des produits en lien avec la technologie de l’information et destinés notamment à l’ensemble des métiers du groupe dans le Royaume, mais aussi à destination d’autres pays de la région Afrique, Moyen-Orient, Inde et Asie Pacifique. Selon Nadia Tazi, Directrice SI du Groupe Renault pour la région AMI, ces produits développés ont la capacité de simplifier le quotidien et de répondre à la fois aux nouveaux enjeux du développement de l’automobile et des nouvelles technologies ainsi qu’à la satisfaction des clients du Groupe. Dans le détail, le Digital Hub réunit des compétences techniques (développeurs, architectes, user experience designers…), permettant de développer des projets depuis leur genèse jusqu’à leur livraison et également de gérer plusieurs projets simultanément. Une plateforme qui est aussi capable de livrer en un temps record des projets à fortes valeurs ajoutées tant pour l’industrie, le commerce que pour les fonctions supports de l’entreprise. Selon le staff de Renault Maroc, l’objectif premier consiste à intégrer les besoins du client interne au cœur du projet tout en gardant un lien fort avec le terrain. Nadia Tazi qui précise que les équipes fonctionnent en totale autonomie, selon un mode agile, une culture soutenue par le Groupe Renault qui repose sur la prise de décisions rapides. Parmi les premiers projets menés dans le cadre du digital hub, les équipes ont par exemple développé une plateforme digitale B2B pour la gestion de l’activité du véhicule d’occasion, mais également un portail dédié à la gestion de la flotte du transport du personnel, ou encore le projet «Eco Flow» pour l’optimisation de la gestion de l’écosystème… Aussi, cette nouvelle plateforme digitale accompagne également les usines et le commerce dans leur transformation globale, afin qu’elles soient connectées, agiles et plus compétitives. «Les usines de Renault sont inscrites dans la démarche baptisée industrie 4.0», a précisé Mohamed Bachiri. Et le Directeur général de la Somaca d’ajouter : «la digitalisation favorise clairement la diffusion d’une bonne information au bon endroit et au bon moment, et ce, afin d’optimiser notre fonctionnement industriel et commercial et d’accroître également la satisfaction du client».

 
Article précédent

Essai Peugeot 2008 : Il a tout pour plaire

Article suivant

Holmarcom contribue au Fonds spécial dédié au Coronavirus