Enseignement

Rentrée scolaire au Maroc: voici ce qu’il faut faire si votre enfant manifeste des symptômes du Coronavirus

La rentrée scolaire de cette année sera particulière. A cause de la pandémie qui sévit toujours, parents d’élèves et autorités sont extrêmement sur le qui-vive. Même si certaines voix ont appelé à un report de la date, la rentrée aura bel et bien lieu à la date prévue par le gouvernement, à savoir le 7 septembre 2020. Et pour garantir cela, le département de Saaid Amzazi a récemment dévoilé les mesures à prendre par les écoles, et aussi par les parents d’élèves. Les détails. 


A ce stade, et à l’instar de ce qui a été mis en place dans de nombreux autres pays comme la France, plusieurs mesures ont été prises par les autorités pour garantir la sécurité sanitaire des apprenants et de leurs encadrants. Dans le détail, le ministère de l’Éducation Nationale et de la Formation Professionnelle, a ainsi récemment publié, dans une circulaire de 60 pages, les mesures à mettre en pratique pendant la rentrée scolaire et les différents modèles pédagogiques qui seront adoptés, à la fois par le secteur privé et public, et selon le développement de la situation épidémiologique. Mais, que se passe-t-il concrètement lorsqu’un apprenant dans une école est contaminé ?

Lire aussi|Edukateam épaule La Fondation Marocaine de l’Étudiant [Vidéo]

Dans ce cas, voici ce que les autorités ont prévu. La circulaire indique, au préalable, que les parents doivent réaliser la prise de température de chaque enfant avant de l’envoyer à l’école. De même, les parents doivent s’engager à ne pas envoyer leur enfant à l’école s’il manifeste des symptômes Covid-19, et doivent ainsi appeler le 141 SAMU. « En cas d’apparition de signes de contamination du Covid-19, il est demandé aux parents et tuteurs des élèves de garder l’enfant à domicile et de contacter le 141. Le directeur de l’établissement scolaire doit également être informé, qu’il s’agisse d’élèves ou de cadres enseignants ou administratifs », souligne la circulaire.

Outre ces mesures liées aux parents d’élèves, voici le détail de tout le dispositif prévu dans la circulaire :  

– Avant la réouverture des établissements

– Il est obligatoire de charger un cadre de l’établissement scolaire de coordonner le dispositif sanitaire de prévention.

– Organisation d’une réunion de coordination et de contrôle des dispositions sanitaires au sein de l’établissement avec la présence d’un responsable de la santé scolaire, une semaine avant la rentrée.

-Mise en place d’un dispositif d’écoute et de communication avec les élèves.

-Possibilité pour les personnes souffrant de maladies chroniques ou habitant avec des personnes vulnérables de travailler à distance.

Respect de la distanciation physique:

Lire aussi|1 ère année du Baccalauréat : les examens fixés du 1er au 3 octobre

1-Avant d’accéder à l’école:

-Les élèves sont reçus et placés dans deux rangs, en respectant la distance de sécurité d’un seul mètre.

-Les mains doivent êtres stérilisées avec du gel hydro-alcoolique.

-Les semelles des chaussures seront stérilisées dans des bacs prévus et séchées.

-Eviter les rassemblements des parents devant l’entrée de l’établissement.

2-Au sein des écoles:

-Respecter la distance d’un mètre entre deux élèves dans tous les espaces, (Classes, terrains de sport, récréation…) pour tous les élèves. Elle devra être supérieure à un mètre dans le préscolaire. 

3-A l’intérieur du transport:

-Respect de la distanciation physique. En outre, les véhicules de transport scolaire ne doivent pas dépasser 50% de leur capacité.

-A l’intérieur d’un véhicule de transport scolaire, le masque est obligatoire pour tous les élèves, tout âge confondu. La prise de température est notamment prise avant de monter au transport.

-Désinfection des véhicules de transport avant et après chaque utilisation. 

-Eviter le transport commun.

4-Dans la cantine:

-Les fournisseurs doivent respecter les mesures de la sécurité sanitaire dans le transport des matières alimentaires. 

-Veiller sur la propreté des cuisines et des outils de travail des cuisiniers. 

-Les cuisiniers et les travailleurs de la cantine doivent obligatoirement mettre des masques, des gants et des toques, et les changer constamment. 

-Mettre à la disposition des visiteurs le savon, des mouchoirs en papier, et des désinfectants.

-Rallonger la durée d’ouverture des restaurants pour éviter les groupements à grand nombre durant les heures de pointe. 

-Étudier la possibilité de présenter les repas en dehors de la cantine.

 
Article précédent

Évolution du Coronavirus au Maroc : 1191 nouveaux cas, 63.781 au total, mardi 1 septembre à 18 heures

Article suivant

Suivez le LIVE de l’émission « Al Moukawil » de MFM Radio