Auto

Reportage : dans les coulisses du SAV de Nissan

Offrir une qualité de services exemplaire tout en veillant à la sécurité sanitaire de sa clientèle et de ses collaborateurs compte tenu de la pandémie de Covid-19, telle est l’équation qu’a parfaitement résolue la Société Marocaine des Voitures Nippone (SMVN- Groupe Auto Hall). L’importateur exclusif de Nissan dans le Royaume a déployé un protocole de mesures sanitaires dans l’ensemble de ses sites, notamment dans ses showrooms d’exposition et au sein de ses plateformes de services après-vente. L’occasion pour nous de plonger dans les coulisses du SAV de SMVN qui accueille quotidiennement de nombreux propriétaires de véhicules Nissan dans le Royaume.  


Pouvoir effectuer l’entretien et les révisions périodiques de sa Nissan au sein du réseau de SMVN, rien de plus simple ! L’importateur local de la marque japonaise propose bien évidemment à sa clientèle de prendre rendez-vous. Il suffit pour cela de passer un simple coup de fil pour se voir attribuer une date bien précise. À moins de le faire via le digital en allant sur le site https://www.nissan-morocco.com/customer-service/contact-us.html ou sur l’application mobile NISSAN MAROC. Souhaitant effectuer une révision intermédiaire des 30 000 km de notre Nissan Qashqai, nous avons décroché notre téléphone. Après avoir confirmé le jour et l’heure de notre rendez-vous, notre interlocuteur a pris soin de nous rappeler quelques consignes de sécurité sanitaire pour notre plus grand bien, nous recommandant si possible de venir seul, ou au maximum à deux, si je ne souhaitais pas rester sur place et repartir dans un autre véhicule d’un proche venu m’accompagner. Il m’est précisé également, qu’aucun papier ne me sera remis. La présentation et l’approbation de documents nécessitant des échanges entre les conseillers et le client se feront via Whatsapp. Dernier conseil, mon interlocuteur m’a demandé de privilégier, si possible, le paiement par carte. 

La prudence avant tout 

Dès mon arrivée sur le site de Nissan au KM 12 sur l’Autoroute Casa Rabat, j’ai été accueilli chaleureusement par un agent de sécurité qui a facilité mon parcours, m’orientant directement vers l’entrée du service après-vente. Après avoir pris ma température, il en profita pour me donner de précieux conseils : «s’il vous plaît, mettez votre masque et n’hésitez pas à faire usage de gel hydroalcoolique». Et de me préciser : «si vous n’en avez pas, nous en mettons à votre disposition». Aussi, dès l’entrée menant vers les ateliers, plusieurs plaquettes ont été apposées par endroits à l’attention des clients, rappelant les gestes de protection à effectuer, en plus d’un distributeur de gel hydroalcoolique. Une fois sorti de mon véhicule, et passant par un sas de désinfection s’agissant de mes chaussures, me voici orienté vers les conseillers-services afin d’effectuer plusieurs formalités d’enregistrement et de leur transmettre les doléances relatives à mon véhicule. J’ai pris soin d’observer au sol une signalétique précise permettant à tout un chacun de respecter la distanciation sociale et les gestes barrières. Aussi, les conseillers-services bénéficient de toutes les mesures de protection mises en place par SMVN. Ils disposent de séparateurs transparents qui leur permettent, ainsi qu’aux clients, de discuter en toute sécurité sanitaire.   

Une préparation méticuleuse 

Justement, mon véhicule, parlons-en ! Ce dernier a fait l’objet d’une première désinfection minutieuse par un technicien. Outre les poignées de porte, le siège conducteur et le volant qui reçoivent des caches spécifiques, sans oublier la présence de tapis de sol de protection, mon véhicule a été emmené dans l’atelier pour une deuxième phase de désinfection, celle-ci plus poussée, comme en atteste un technicien armé d’un vaporisateur de grande taille désinfectant pleinement la carrosserie, les rétroviseurs et les roues. Même scénario en ce qui concerne l’habitacle où la clé de contact, la planche de bord, le levier de vitesses, les commodos et le rétroviseur intérieur sont eux aussi désinfectés. Dès lors, les travaux sur mon véhicule ont pu démarrer. Ils ont été confiés à un chef d’équipe, parfaitement protégé (lunettes, masque, gants…) et doté d’une combinaison de protection supplémentaire. Après avoir pris connaissance des interventions à effectuer sur mon véhicule via son ordinateur, le travail peut commencer. A noter que Nissan Maroc propose à sa clientèle une offre liée à un diagnostic gratuit à chaque vidange. Possibilité est donnée également d’opter pour une désinfection et un nettoyage complet de son véhicule.

Le client aux petits soins

A bien observer les murs de l’atelier, on note la présence de plusieurs affiches. «Elles ont été placées sciemment à l’attention de nos collaborateurs», nous explique Nadia Jawad. Et la responsable après-vente de SMVN d’ajouter : «le personnel a été sensibilisé et formé en matière de sécurité sanitaire. Aussi, nos locaux sont désinfectés quotidiennement». Des mesures très rassurantes, tant pour le personnel de l’entreprise que pour la clientèle qui évolue au cœur d’une plateforme pleinement sécurisée sur le plan sanitaire.  Et je me retrouve à patienter sagement en salle d’attente, cette dernière ne devant pas contenir plus de cinq personnes qui doivent respecter les règles de distanciation sociale. Quelques heures ont suffi pour que je puisse récupérer mon véhicule, totalement revigoré par les techniciens de SMVN. Juste le temps de régler la facture et de récupérer une voiture de nouveau finement désinfectée pour la dernière fois, et de partir rassuré quant à la qualité de services qui m’a été offerte. 

 
Article précédent

Mohamed Benchaâboun : Soutenir la consommation et l’investissement [Interview]

Article suivant

Coronavirus : l'OMS insiste sur le traçage des contacts