Banques

BMCE Bank of Africa retrouve le chemin de la croissance

Après une année 2018 plutôt morose, le groupe bancaire retrouve, peu à peu, le chemin de la croissance.


C’est ce que montrent les indicateurs de performance présentés par BMCE Bank of Africa le 30 septembre à Casablanca. « Notre groupe bancaire confirme globalement les objectifs assignés, puisqu’il a renoué avec la croissance », s’est d’ailleurs réjoui Othman Benjelloun, président du groupe BMCE Bank of Africa.

Dans le détail, il ressort que les bénéfices (Résultat Net Part du Groupe-RNPG) du groupe sont en hausse de 4% et une progression de 7,4% du chiffre d’affaires consolidé (Produit Net Bancaire-PNB). Selon le top management, le RNPG par zone géographique montre une contribution de l’international à hauteur de 41% à fin juin 2019 contre 43% à la même période de l’année dernière. La part des filiales africaines est de 35%. Pour sa part, le PNB consolidé est tiré notamment par la marge d’intérêts et le résultat des opérations de marché.

Lire aussi: BMCE Bank of Africa cherche à monter dans le capital de ses filiales africaines

Le top management a expliqué que le chiffre d’affaires des activités au Maroc est en augmentation de 8% contre 7% pour les activités à l’international. Il ressort également que l’ensemble des métiers tant au Maroc qu’à l’international a enregistré une bonne dynamique commerciale. En ce qui concerne le coût du risque, on note une hausse de 34% à 872 millions de DH sur les six premiers mois de l’année.

« Nous sommes heureux de ce renforcement de l’activité », a souligné Brahim Benjelloun Touimi, Administrateur Directeur général exécutif du groupe BMCE Bank of Africa. Par ailleurs, le top management a profité de l’occasion pour faire le point sur le projet « Cité Mohammed VI Tanger Tech », un chantier majeur du groupe. « La première tranche de 500 hectares de la Cité Mohammed VI Tanger Tech pourra recevoir sa première entreprise dès le mois prochain, assure le management de BMCE Bank, promoteur du projet. Le hors-site est terminé et le in-site est très bien avancé sur la première zone de 500 hectares », a détaillé Mohamed Agoumi, Directeur général de la Coordination à l’International de BMCE Bank of Africa.

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Mohammédia : 12 morts dans l'échouement d'une embarcation

Article suivant

Driss Jettou, lanceur d’alerte ou justicier ?