Mines

Résultats semestriels : Managem résiste à la baisse des cours


Dans une conjoncture économique défavorable, empreinte d’une baisse importante des cours des principales matières premières sur les marchés mondiaux, Managem fait de son mieux. A fin juin, son chiffre d’affaires est en hausse de 21% à 2,28 milliards de DH, et ses bénéfices nets baissent de 7% à 140 millions de DH. Les mauvais résultats de sa filiale SMI y sont pour quelque chose.

2,28 milliards de DH, c’est le chiffre d’affaires réalisé par le groupe minier marocain dirigé par Abdellaziz Abarro. Pour le top management de Managem, ce résultat, en hausse de 21% par rapport à la même période en 2014, s’apparente à une prouesse, puisque le marché minier mondial est sur une tendance baissière depuis des mois, comme le rapporte Managem dans sa communication financière : -17% pour le cours de l’argent, -14% pour le cuivre et -7% pour l’or.

Pour faire face à cette conjoncture défavorable, Managem n’a pas eu d’autres choix que d’augmenter ses niveaux de productions, notamment pour le cobalt (+46%), l’or (+29%), le cuivre (+9%) et le zinc (+4%). Cette décision, conjuguée au lancement de nouveaux projets, a permis d’améliorer les performances opérationnelles du groupe, et partant d’augmenter le résultat d’exploitation de 72 millions de DH (+26%). Mais avec un résultat financier en baisse de 88 millions de DH, Managem dégage finalement des bénéfices nets de 140 millions de DH, en baisse de 7%.

SMI, la filiale du groupe à Imiter, a été, elle, touchée de plein fouet par la baisse de 17% des cours d’argent. Son chiffre d’affaires à fin juin s’est établi à 500 millions de DH, en baisse de 27 millions de DH par rapport au premier semestre 2014. De fait, et compte tenu de la baisse de la teneur, le résultat d’exploitation baisse de 34% (-54 millions de DH) pour un total de 104 millions de DH. Au final, la filiale de Managem ressort à fin juin avec un résultat net de 78 millions de DH, soit une baisse nette de 75 millions de DH en glissement annuel (-49%).

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

La Samir, Alliances, la mise au point de Mohamed El Kettani

Article suivant

L’AMDI vend le Maroc aux investisseurs japonais