Coopération

Réunion de Haut Niveau Maroc-France : la liste des accords

Le Maroc et la France ont signé, jeudi 16 novembre 2017 à Rabat, plusieurs accords touchant à divers domaines de la coopération bilatérale, qui ne manqueront pas de donner davantage d’élan au partenariat qui lient les deux pays.


Signés lors d’une cérémonie présidée par le Saâd-Eddine El Otmani, Chef du gouvernement, et le Édouard Philippe, premier ministre français, dans le cadre de la 13ème Rencontre de Haut Niveau Maroc-France, ces accords concernent plusieurs domaines, dont la réforme de l’administration, l’infrastructure portuaire, l’emploi, l’éducation, la jeunesse et l’art et la culture.

Il s’agit en effet d’une déclaration d’Intention relative à la coopération dans le domaine du numérique, signée par Moulay Hafid El Alamy, ministre de l’Industrie, de l’investissement, du Commerce et de l’Economie numérique et Benjamin Griveaux, secrétaire d’État français auprès du ministre de l’Économie et des Finances.

Deux autres déclarations d’intention, relatives au volet institutionnel de la coopération dans le domaine portuaire et maritime et au volet industriel de la coopération en matière des infrastructures portuaires et industrie navale, ont été signées par Abdelkader Amara, ministre de l’Équipement, du transport, de la logistique et de l’eau et Elisabeth Borne, ministre française chargée des Transports. Il a été également question de la signature d’une déclaration d’intention dans le domaine du sport, signée par Laura Flessel, ministre française des Sports et Rachid Talbi El Alami, ministre de la Jeunesse et des Sports, qui a par ailleurs paraphé un arrangement de coopération en matière de jeunesse avec Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale.

Aussi, Khalid Samadi, secrétaire d’Etat chargé de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique et Jean-Michel Blanquer ont signé un Accord-cadre relatif aux priorités bilatérales en matière de coopération éducative, ainsi qu’une déclaration d’intention sur l’enseignement de la langue arabe et l’histoire géo dans les établissements français au Maroc. Khalid Samadi a également signé, avec la ministre chargée des Affaires européennes, Nathalie Loiseau, un accord-cadre relatif au développement de la plateforme Maroc université numérique MOOCS. Nathalie Loiseau a, en outre, paraphé trois accords avec Mohamed Sajid, ministre du Tourisme, du transport aérien, de l’artisanat et de l’économie sociale, Noureddine Boutayeb, ministre délégué auprès du ministre d’Intérieur et Mounia Boucetta, secrétaire d’État auprès du ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale. Il s’agit respectivement d’une feuille de route dans le domaine du tourisme pour les années 2017-2020, une déclaration d’intention entre les ministères de l’Intérieur du Maroc et de l’Europe et des Affaires étrangères de la France en matière de coopération décentralisée et une lettre d’intention sur la promotion à l’étranger des co-localisations universitaires franco-marocaines.

Dans le domaine culturel, deux conventions ont été signées. La première, par Mounia Boucetta et Françoise Nyssen, ministre française de la Culture, consiste en une déclaration d’intention sur la coopération cinématographique entre le Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC) et le Centre cinématographique marocain (CCM) qui ouvre la voie à la création d’un fond de co-production cinématographique. La deuxième, paraphée par Françoise Nyssen et Mehdi Qotbi, président de la Fondation nationale des musées, concerne une lettre d’intention entre la Fondation et le Centre George Pampidou à l’exposition en 2018 au Musée Mohammed VI de Rabat des chefs d’œuvres des collections de Beaubourg sur la Méditerranée. D’autre part, Mohammed Benabdelkader, ministre délégué chargé de la Réforme de l’administration et de la fonction publique, et Gérald Darmanin, ministre français de l’Action et des comptes publics, ont signé une déclaration d’intention relative à la coopération dans le domaine de la réforme de l’administration et de la fonction publique.

La cérémonie a été également marquée par la signature d’une lettre d’entente relative à l’appui de l’Agence française de développement (AFD) à la politique nationale de l’emploi au Maroc, paraphée par Mohammed Yatim, ministre du Travail et de l’insertion professionnelle, Rémy Rioux. DG de l’AFD. Ce dernier a signé trois autres accords avec des responsables marocains : un protocole d’accord entre MASEN (Moroccan Agency for sustainable Energy) et l’AFD, signé côté marocain par Mustapha Bakkoury, DG de MASEN et un protocole d’accord entre la CDG (Caisse de dépôt et de gestion) et l’AFD, signé par Abdellatif Zaghnoun, PDG de la CDG et portant sur le renforcement de leur partenariat stratégique en soutien des transitions énergétiques et écologiques, de la transition territoriale, de la régionalisation avancée, de l’inclusion sociale et de l’attractivité des territoires. Quant au troisième accord, il concerne une lettre d’entente relative à l’appui de l’AFD à la promotion de l’accès à l’Eau potable des populations du Nord du Royaume, signé par Abderrahim El Hafidi, DG de l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE) par intérim. Il a été également procédé à la signature d’un accord sur la création de campus Arts et Métiers au Maroc, signé par Abdellatif Zaghnoun et Laurent Champaney, DG de l’École nationale supérieure des Arts et métiers en France.

Pour rappel, Édouard Philippe, premier ministre français a quitté jeudi après-midi le Maroc au terme d’une visite de travail de deux jours.

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

Forum Régional de l’Entreprenariat au Féminin

Article suivant

Sindibad Beach Resort livre ses premières unités