Entreprises & Marchés

Rhenus Logistics mise sur le Maroc


Logistique.  Le groupe allemand vient d’ouvrir une filiale à Tanger, afin de proposer ses services aux importateurs et exportateurs marocains. Rhenus Logistics entend également faire du Maroc sa porte d’entrée sur le marché africain. par Roland Amoussou

R henus Logistics, l’un des premiers fournisseurs européens de services logistiques,  prend pied au Maroc. La multinationale, présente dans 40 pays, vient, en effet, de s’implanter à Tanger, à travers sa filiale Rhenus Logistics SARL. Elle entend donc fournir ses services logistiques à un large éventail de secteurs. «Nous sommes très performants dans la gestion des plateformes logistiques, plus de 350 en Union Européenne. Nous avons une offre de services des transports  très élargie, comprenant le multimodal et le transport spécial. Nous visons des clients qui sont dans le domaine de l´automobile, du textile, de la pharmacie, du sanitaire, des produits de consommation », précise Luis Folch, Directeur Général de la filiale marocaine du géant allemand. «Nous avons des solutions dédiées à chaque secteur», ajoute-il. Selon le top management, l’entreprise va assurer une panoplie de services depuis le Maroc et vers le Maroc. Dans le détail, il s’agit d’offrir des services de transport intermodal (mer-route) avec des départs réguliers vers les ports de TangerMed,  de Casablanca, d’Agadir et de Nador. Rhenus Logistics SARL entend de même, assurer des services de groupage et de dégroupage et proposer des installations destinées à la manipulation et au stockage de marchandises. « Notre ambition est de devenir un partenaire de confiance des importateurs et exportateurs marocains. Nous avons un business plan très ambitieux », souligne Luis Folch.

Le marché africain aussi dans le viseur

Pour réussir son développement dans le Royaume, le géant allemand mise sur son expérience et surtout la dynamique de ses collaborateurs.  «Nous disposons d’une équipe de professionnels,  d’une mise à disposition d’un réseau logistique international de plus de 400 plateformes et 24.000 collaborateurs. Nous mettons également notre «Know How» et la traçabilité au service du marché marocain pour lui apporter des éléments de valeur dans la supply chain, afin de  devenir plus compétitif», soutient le top management. Il faut dire que le Royaume présente un enjeu stratégique pour le groupe allemand. Car, au-delà des frontières marocaines, la multinationale compte bien s’attaquer au marché africain, à fort potentiel. Ainsi, elle entend faire du Maroc sa plateforme d’entrée sur le continent. Rhenus Logistics a identifié et choisi le Maroc comme sa porte d’entrée et de sortie de l’Afrique. Nous avons choisi le Maroc comme notre plateforme à cause de sa stabilité, sa croissance et son leadership régional », confirme d’ailleurs Luis Folch.
Mais avant d’entamer son aventure africaine, le géant envisage d’abord de solidifier ses racines au Maroc.
Tanger n’est donc que la première étage de sa stratégie de développement dans le Royaume. A moyen terme, l’entreprise vise, en effet, une implantation à Casablanca, Agadir, Marrakech et Fès. «Nous avons prévu d’importants investissements pour développer nos plateformes logistiques et nos plateformes de cross docking. Mais tout ceci se fera en fonction des résultats des appels d’offres en cours », explique le patron de la filiale marocaine du groupe allemand. Créé en 1912, Rhenus Logistics emploie aujourd’hui 25000 personnes et dispose de 3 millions de m2 de surface d’entreposage, avec une flotte de 7000 véhicules. Le groupe réalise un chiffre d’affaires annuel de 4 milliards d’euros.

Tribune et Débats

La tribune qui vous parle d’une actu, d’un sujet qui fait débat, les traite et les analyse. Économistes et autres experts, patrons d’entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s’y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.

Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.

 
Article précédent

SoftGroup se lance dans les malls

Article suivant

Fair Business Company escompte 300 MDH de CA