Catastrophes naturelles

Risque catastrophique : l’assurance bientôt opérationnelle

L’Economiste s’intéresse dans son édition du lundi 16 décembre à l’assurance obligatoire contre le risque catastrophique.


Tout le système est en place pour l’entrée en vigueur, le 1er janvier 2020, de la couverture contre le risque catastrophique, précise le journal. Les recettes de taxe parafiscale de solidarité contre les événements catastrophiques de 1% alimenteront le Fonds de solidarité contre les événements catastrophiques (FSCE).

Cette taxe s’appliquera sur les primes et les cotisations des contrats d’assurance non vie soumis à la taxe sur les contrats d’assurance et devrait rapporter entre 200 et 250 millions de DH. Le PLF 2020 a également accordé 300 millions de DH de dotation budgétaire à ce fonds dont la mission est d’indemniser les personnes ne disposant pas d’une assurance privée, note le quotidien.

L’Economiste ajoute que les personnes qui sont couvertes par une assurance devront, à compter du 1er janvier, s’acquitter d’un « surplus ». Il sera greffé aux primes sur les dommages aux biens, la responsabilité civile contre les dommages corporels ou matériels causés à des tiers par des véhicules terrestres à moteurs, ainsi que les contrats d’assurance de bâtiments.

Le tarif, qui sera bientôt validé par le gouvernement et publié au Bulletin officiel, varie en fonction de la garantie : 1,5% pour les dommages véhicule et 8% pour les dommages aux biens, précise le journal.

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

CNN salue le leadership du Maroc

Article suivant

Startup Challenge : Maroc Telecom encourage l'entrepreneuriat innovant