Elle fait l'actuIl fait l'actu

Rita Maria Zniber, PDG de Diana Holding

Le Groupe Diana Holding qu’elle dirige vient de s’allier au Groupe français Castel à travers la société Belvédère. Derrière cette alliance des familles Zniber et Castel, le contrôle de cette entreprise spécialisée dans les spiritueux. En effet, la DF Holding, qui appartient au groupe français, vient d’acquérir 5,66% du capital de la société Belvédère. Et la filiale de Castel ne s’en cache pas : elle a clairement annoncé une mise en concert avec Diana Holding qui détient 17,31 % des actions de Belvédère. Cette association permettra au Groupe Zniber de franchir un palier dans la concrétisation de leurs ambitions pour Belvédère. «Nous souhaitons mettre en œuvre des partenariats industriels à l’international avec des acteurs désireux de se développer sur des zones de distribution à fort potentiel dans le monde. Je suis convaincue que le groupe Castel, que nous connaissons déjà fort bien, va apporter le coup d’accélérateur que le projet industriel que nous avons pour Belvédère, attendait» a affirmé Rita Maria Zniber, PDG de Diana Holding, dans un communiqué commun aux deux groupes. 


Pour les Castel, cette alliance permettra à leur Groupe de franchir le seuil des 20% du capital et des droits de vote de Belvédère. Autrement, l’opération permettra aux deux nouveaux partenaires, qui détiennent désormais 22,97 % des actions et 22,77 % des droits de vote, d’influer sur les grandes orientations de la société Belvédère. «Cette prise de participation traduit une volonté de diversification dans le secteur des spiritueux et permettra très certainement à Belvédère de bénéficier de nos réseaux à l’exportation, notamment sur les continents africain et asiatique», a  déclaré Pierre Castel, le légendaire numéro 1 du groupe bordelais, à son tour dans le même document.

 

 
Article précédent

Retraite à l'étranger : Le Maroc a été détrôné

Article suivant

Mohamed Zerhouni nommé DG par intérim de NABC