Transport aérien

Royal Air Maroc inaugure ses vols vers la Chine

Depuis ce 16 janvier 2020, Royal Air Maroc relie directement l’aéroport international Mohammed V à l’aéroport international de Pékin-Daxing, qui est l’un des plus grands aéroports du monde, inauguré il y a quatre mois. En effet, la compagnie aérienne nationale a inauguré aujourd’hui une nouvelle liaison entre Casablanca et Pékin, sa première vers la Chine. Une importante délégation officielle a pris part au vol inaugural. Elle est composée de Hamid Addou, PDG de Royal Air Maroc, S.E.M. Aziz Mekouar, Ambassadeur du Maroc en Chine, madame Meng, attachée culturelle de l’ambassade de Chine au Maroc, Salim Cheikh, DG de 2M, Adel El Fakir Directeur Général de l’Office National Marocain du Tourisme (ONMT), Mehdi Qotbi, président de la Fondation Nationale des Musées, Abdellatif Kabbaj Président de la Confédération Nationale du Tourisme (CNT), Hamid Bentahar, CEO de Accor Gestion Morocco, Abdelhakim Challot, directeur de la Communication Extérieure de la RAM, Othmane Bekkari, Directeur du pôle Client de la RAM, Abdelghani El Aissoug, Directeur commercial de la RAM, Khalil Hachimi Idrissi, DG de la MAP, Saâd Benmansour, directeur de publication et de la rédaction de Aujourd’hui le Maroc, Ahlam Jebbar, fondatrice de Tourisma Post et de Rafik Lahlou.


Grâce à cette nouvelle route aérienne, la compagnie nationale relie, désormais, le Maroc à la Chine en moins de 13 heures par des vols directs opérés par des B787-9 Dreamliner d’une capacité de 302 sièges dont 26 en business. Trois fréquences par semaine seront proposées. Les vols au départ de Casablanca sont programmés tous les lundi, jeudi et samedi à 17H00 (heure locale) pour une arrivée à Pékin à 11H55 heure locale (j+1). Les vols au départ de Pékin sont programmés tous les mardi, vendredi et dimanche à 13H55 pour une arrivée à Casablanca 19H55. Royal Air Maroc est sans concurrence sur cette ligne. Tout laisse croire que cette nouvelle connaitra un grand succès. Les vols pour les deux prochaines semaines sont déjà pleins à 80 %.

« Royal Air Maroc est fière d’offrir à ses passagers des possibilités de vols directs entre le Maroc et la Chine et de rapprocher ainsi le Royaume du géant asiatique. Tant attendue, cette nouvelle route aérienne contribuera, à coup sûr, au développement de la destination Maroc auprès du premier marché émetteur mondial de touristes. Cette nouvelle ligne nous permettra de répondre à un besoin fort exprimé par les opérateurs économiques des deux pays. Elle participera donc à renforcer davantage les relations commerciales et économiques entre le Maroc et la deuxième puissance mondiale », souligne M. Hamid ADDOU, Président Directeur Général de Royal Air Maroc.

Première destination vers la Chine, la nouvelle ligne renforce le réseau de la compagnie en Asie. Royal Air Maroc opère des liaisons aériennes directes entre le Royaume et quatre autres pays du continent asiatique en l’occurrence l’Arabie Saoudite, le Liban, le Qatar et la Jordanie.

L’ouverture de Casa-Pékin (Chine) devra donner accès au premier marché émetteur de tourisme mondial. Aujourd’hui, les échanges entre le Maroc et la Chine ont connu au cours des dernières années un développement accru, notamment dans le tourisme. Durant l’année écoulée, près de 350.000 touristes chinois ont visité le Royaume, soit une hausse de 550% par rapport à 2016, date de la décision du Souverain de supprimer les visas pour les ressortissants chinois pour entrer sur le territoire marocain.  Avec cette nouvelle liaison de Royal Air Maroc, le marché national devrait attirer encore plus de visiteurs chinois. Autre bonne nouvelle : les deux pays vont célébrer en 2020, l’année du Maroc en Chine et celle de la Chine au Maroc. Plusieurs manifestations seront organisées à cette occasion dans les capitales des deux pays. Pour rappel, le Maroc est le premier pays de la région à avoir signé avec la Chine un mémorandum d’entente portant sur la construction conjointe de « La ceinture et la route ». Les effets en sont visibles : de plus en plus d’entreprises chinoises viennent chercher des opportunités d’affaires dans le Royaume. Au cours des trois dernières années, le volume des échanges commerciaux entre le Maroc et la Chine a progressé de 50%. Les exportations du Royaume vers son partenaire chinois se sont raffermies de 60%.

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

OPCI : Société Générale Maroc et Yamed Capital créent une joint-venture

Article suivant

« Ach Waqe3 » : l’actualité décryptée par Jamal Berraoui