Transport aérien

Royal Air Maroc pénalisée par la crise du Golfe

La crise diplomatique entre le Qatar et plusieurs pays du Moyen-Orient impacte les vols de la compagnie aérienne nationale. Ainsi, en raison de l’annulation de l’ensemble des vols reliant Doha (Qatar) aux Emirats Arabes Unis, à l’Arabie Saoudite, au Yémen, aux Maldives, à Bahreïn et à l’Egypte, Royal Air Maroc annonce qu’elle ne peut plus assurer les vols à destination de ces pays, avec un transit à l’aéroport de Doha.


La compagnie nationale précise que seuls sont concernés, les vols vers et en provenance de ces six pays avec escale à Doha, la ligne aérienne entre Casablanca et Doha étant quant à elle opérationnelle. Par ailleurs, les vols directs de la compagnie nationale marocaine reliant le Royaume du Maroc à l’Égypte et à l’Arabie Saoudite opéreront normalement, ajoute la même source.

Royal Air Maroc invite les clients qui sont programmés sur les prochains vols vers ou en provenance de ces destinations, à prendre contact avec les services de la compagnie sur les numéros de téléphone mentionnés ci-dessous, pour se renseigner sur les dispositions mises en place à ce sujet. La compagnie aérienne présente ses excuses aux clients concernés pour les désagréments causés par cette situation indépendante de sa volonté.

Maroc : 089000 0800

Numéro International : +212522489797

Répercussion directe de cette crise, une centaine de pèlerins marocains se sont retrouvés bloqués à l’aéroport de la capitale qatarie, le lundi 05 juin 2017. Ayant fait escale à Doha, leur vol se poursuivait jusqu’en Arabie Saoudite. Finalement, la RAM, en collaboration avec l’Ambassade du Maroc, est intervenue, le mercredi 07 juin 2017, via deux avions qui les ont conduits à la Mecque.

 
Article précédent

Sommaire #606

Article suivant

Pharma 5 : 300 millions de DH pour sa dixième usine