Export

Russie : les produits agricoles marocains menacés d’interdiction

L’Autorité russe du contrôle agricole, Rosselkhoznadzor, a annoncé qu’elle étudiait la décision d’interdiction des importations des tomates et des poivrons du Maroc à cause de leur contamination par des virus, rapporte arabic.rt.com.


Sergey Dankvert, chef de l’Autorité, a déclaré à l’agence russe « TASS » que « tout pays exportant des produits vers la Russie n’est pas à l’abri des restrictions en cas de violation des règles de sécurité alimentaire ». Concernant l’interdiction d’importer des tomates et des poivrons en provenance d’Azerbaïdjan, d’Ouzbékistan, d’Arménie et de Turquie, le responsable a déclaré : « En effet, des produits exportés de ces pays ont enfreint les règles. Il n’est pas possible de mettre ces produits à la disposition des consommateurs russes.

Lire aussi | Le RDV des bonnes affaires : les bons plans sont chez Kia

Il a souligné que l’interdiction avait été imposée en raison de la découverte de virus et maladies dangereux, dont le Pepino mosaic virus. Le responsable a rappelé que son service a déjà interdit en octobre dernier l’importation de tomates marocaines en raison de la découverte de la mosaïque du pépino.

Lire aussi | Bouazza Kherrati : « La loi 78-20 rétablit le consommateur dans ses droits »

Selon les données officielles, les principaux pays exportateurs de tomates vers la Russie au cours des neuf premiers mois de 2020 sont l’Azerbaïdjan (38%), la Turquie (14%), le Maroc (10%), la Chine (9%) et la Biélorussie (7%).

 
Article précédent

Le RDV des bonnes affaires : les bons plans sont chez Kia

Article suivant

2021 : annulation des sanctions en matière de recouvrement des créances publiques