Paiement électronique

S2M décroche un financement de 2 millions d’euros auprès de la BERD

S2M (Société Maghrébine de Monétique) vient de décrocher un financement de 2 millions d’euros (environ 20 millions de DH) auprès de la BERD (Banque européenne pour la reconstruction et le développement). Cette enveloppe permettra à l’éditeur marocain de solutions de paiement électronique, coté à la Bourse de Casablanca, de financer son développement et sa croissance en vue d’améliorer sa compétitivité.


Ce financement s’inscrit dans le cadre du programme Blue Ribbon de la banque. Il s’agit d’un programme qui privilégie les financements et les conseils aux entreprises qui se démarquent de leur marché du fait de leurs capacités de gestion et de leur fort potentiel de croissance, et concerne actuellement 47 entreprises dans 26 pays dans lesquels la BERD investit.

Selon le management de la banque, l’engagement de la BERD contribuera en outre à améliorer la compétitivité de l’entreprise, y compris par la conception d’une nouvelle stratégie de marketing, et permettra aussi à fournir des opportunités d’emploi à des jeunes par des programmes de formation sur le terrain, à l’aide d’un financement de l’Italie via le Fonds d’impact sur les petites entreprises (Corée du Sud, États-Unis, Italie, Japon, Luxembourg, Suède, Suisse, et Taipei chinois).

« Dans des pays comme le Maroc, où le chômage des jeunes est élevé, la Banque met tout particulièrement l’accent sur l’aide à créer des emplois pour les jeunes et l’offre d’opportunités de formation afin de leur permettre d’entrer plus facilement sur le marché du travail », précise aussi le management, assurant que les petites entreprises au Maroc constituent une priorité majeure pour la BERD.

Notons que la banque accorde des financements et des conseils pour contribuer à mettre en place des entreprises modernes, transparentes, productives et compétitives qui créent des emplois et renforcent l’économie dans son ensemble. Rappelons que depuis le début de son engagement au Maroc en 2012, la BERD a investi environ 1,8 milliard d’euros dans une cinquantaine de projets, parmi lesquels ont figuré des financements en faveur de l’énergie durable et des infrastructures en plus d’un appui aux entreprises du secteur privé.

 

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

Casablanca : mise en place d'un nouveau référentiel des prix de l'immobilier

Article suivant

IFC alloue 150 millions de DH à l’UPM pour soutenir son développement