Assurances

Saham Assurance Maroc : chiffre d’affaires en hausse de 7,8% en 2018

L’assureur a livré, le 26 février, les indicateurs clés de ses performances sur l’exercice 2018. On retient que Saham Assurance Maroc a enregistré un chiffre d’affaires global en hausse de 7,8%, à 5,2 milliards de DH à fin décembre 2018.


Leader de la branche Non-vie au Maroc, la compagnie a engrangé sur ce segment un chiffre d’affaires de 4,17 milliards de DH, en progression de 9,3%. De même, la branche Vie a réalisé une performance avec une hausse de 2,1% de son chiffre d’affaires à 1,04 milliard de DH. « L’année 2018 a permis de consolider l’activité bancassurance », a fait remarquer Christophe Buso, directeur général de Saham Assurance Maroc.

Lire aussi Saham Group et Bertelsmann créent une nouvelle entité

Par contre, le résultat technique de la filiale marocaine du groupe sud-africain Sanlam est en baisse de 3,7%, à 576,7 millions de DH. « Le résultat technique se dégrade à cause de la dégradation de la sinistralité notamment de l’automobile », a expliqué le DG. Pour sa part, le résultat net est de 402,9 millions de DH, en repli aussi de 8,5%, sous l’impact du recul du résultat technique et aussi du contrôle fiscal qu’a subi la compagnie.

« Le contrôle fiscal est un élément exceptionnel cette année, qui a dégradé le résultat net », a-t-il aussi fait savoir. En termes de perspectives, la compagnie d’assurance, qui est rentrée dans le giron du groupe sud-africain Sanlam, il y a quelques mois après son rachat auprès du groupe Saham, entend poursuivre la consolidation de ses positions sur le marché. Pour ce faire, la feuille de route de l’assureur prévoit cinq principaux axes sur lesquels il va agir.

Dans les détails, il s’agit de consolider la position de leader sur la branche Non-vie, de renforcer l’orientation client, d’assurer une croissance profitable, de capitaliser sur le savoir-faire et l’expertise de la maison mère Sanlam, et de s’investir dans la gestion des risques d’entreprises.

La compagnie entend surtout développer davantage son portefeuille PMI-PME qui, selon Christophe Buso, constitue un segment à fort potentiel au Maroc. Rappelons que cette catégorie d’entreprises représente plus de 90% du tissu économique national. Un véritable relais de croissance donc pour les assureurs qui se ruent sur les PMI-PME depuis quelques années. Plusieurs d’entre eux ont d’ailleurs développé des produits spécifiques et adaptés aux besoins de ce type d’entreprises.

Il s’agit aujourd’hui pour Saham Assurance Maroc d’aller encore plus loin avec des offres innovantes à même de lui permettre de ratisser vraiment plus large.

Selon les professionnels, les PMI-PME ne représenteraient que 15% des primes d’assurances du segment des entreprises. Sur un autre plan, notamment celui de l’assurance Takaful, la compagnie se dit prête à saisir les opportunités que pourrait présenter ce nouveau marché qui va voir le jour bientôt. Saham Assurance voit en ce nouveau segment du marché un relais de croissance important.

 

 
Article précédent

Transformation digitale : la BP se donne les moyens de ses ambitions

Article suivant

ENSEM : 5ème édition de la Junior Entrepreneur Day