Assurances

Saham cède ses filiales assurance à Sanlam

Après huit ans de présence sur le continent, le groupe Saham annonce une transformation historique avec la cession de son pôle assurance au géant sud-africain de l’assurance Sanlam, pour un montant de 1,05 milliard de dollars.


Une ambiance pour le moins symbolique a régné ce matin dans les locaux du Groupe Saham. Et pour cause, c’est l’administrateur Mhamed Elalamy qui a pris la parole pour faire cette grande annonce « Saham a décidé de se transformer ! », déclare-t-il, avec un enthousiasme non dissimulé. En effet, le groupe Saham a annoncé sa transformation en Fonds d’investissements Panafricain avec l’augmentation de la participation de Sanlam, son partenaire historique depuis 2016, dans le capital de ses filiales assurances, pour passer de 46,6 % à 100%, au terme d’un accord conclu à ce jour. Dans le cadre de cette opération, Saham Finances a également procédé au rachat des parts du Fonds d’Investissement Français Wendel, afin de simplifier son actionnariat.

Pour Sanlam, premier groupe d’assurance en Afrique avec une capitalisation boursière de 16 milliards de dollars, cette acquisition lui permettra de renforcer sa présence sur le continent. Quant à Saham, le groupe compte sur cette opération pour « attirer de nouveaux partenaires, pour franchir un nouveau cap, et investir ainsi dans des métiers d’avenir, accélérateurs de développement pour notre pays et notre continent.

Cette opération reste assujettie aux accords des différents régulateurs concernés et donnera lieu, conformément à la réglementation boursière marocaine, au lancement d’une offre publique d’achat sur les titres de Saham Assurance Maroc, société cotée à la Bourse de Casablanca. Au terme de ces opérations, Saham aura drainé un total de 1,7 milliards de dollars d’investissements étrangers depuis 2012.

À l’issu de cette transaction, le groupe Saham ambitionne de procéder à un réinvestissement de la totalité de la prime de cession. Le directeur général est néanmoins resté discret quant à la nature des  acquisitions stratégiques devant résulter de cette transformation. Moulay Mhamed Elalamy a seulement témoigné de la volonté de Saham de renforcer ses métiers historiques, à l’instar de la santé, l’éducation, l’offshoring… mais aussi de lancer de nouveaux projets dans le continent notamment dans le digital, « Vous ne verrez sur le continent. Vous nous verrez créer de nouveaux emplois », soutient-il.

Pour rappel, Saham group a amorcé un développement stratégique en Afrique depuis 2010 et est aujourd’hui présent à travers 35 compagnies d’assurance dans 26 pays. Il emploie 16 000 collaborateurs et a réalisé un chiffre d’affaires de 1,24 milliards de dollars en 2016.

Tribune et Débats

La tribune qui vous parle d’une actu, d’un sujet qui fait débat, les traitent et les analysent. Économistes et autres experts, patrons d’entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s’y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.

Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.

 
Article précédent

Il fait l’actu : Asaf V. Sasaoğlu, PDG de Vivo Energy Maroc

Article suivant

Club des Femmes du Tourisme : lancement d'une campagne de valorisation des métiers