Education

Saham et son partenaire Tana passent à la vitesse supérieure

Le groupe Saham et le fonds d’investissement Tana (joint-venture entre le family office du milliardaire sudafricain Oppenheimer et le fonds singapourien Temasek) poursuivent leurs investissements dans le domaine de l’éducation au Maroc.


En effet, les deux partenaires viennent de porter le capital de leur joint-venture Sana Education Morocco (SEM) à 184 millions de DH à travers une recapitalisation de 34 millions de DH. Ce nouveau renflouement vise à renforcer les fonds propres de cette holding qui a déjà investi plusieurs centaines de millions de DH dans pas moins de cinq établissements scolaires d’excellence au Maroc en s’appuyant également sur l’emprunt financier. Le dernier en date est de celui du campus Almaz à Casablanca de 18.000 m² inauguré il y a quelques mois et qui a nécessité, à lui tout seul, une enveloppe d’investissement de plus de 120 millions de DH. Il faut que dire que SEM vise à atteindre une capacité d’accueil de 10.000 élèves de la maternelle au baccalauréat contre 4 000 élèves à ce jour (dont 1 800 pour le seul campus Almaz). Ce qui nécessitera vraisemblablement d’autres recapitalisations à l’avenir.

Rappelons que le premier établissement de Sana Education, en l’occurrence l’école internationale de Casablanca Maternelle-Primaire à Aïn Diab a ouvert ses portes en 2016. S’ensuivirent trois autres écoles au courant de l’année 2017 à savoir l’école internationale de Casablanca Collège-Lycée de Val-d’Anfa (qui est homologuée AEFE), l’école internationale de Rabat Collège-Lycée de Hay Riad qui propose, pour sa part, un enseignement bilingue donnant accès à un Baccalauréat international (cursus IB) et, enfin, l’école bilingue Leymoun Sana qui a remplacé un établissement du groupe Mohamed Al Fatih, liée au Turc Fethullah Gülen qui avait été fermé par le ministère de l’Intérieur marocain, en janvier 2017, pour cause de « diffusion d’idées contraires aux principes du système éducatif et religieux marocain ».

Tribune et Débats

La tribune qui vous parle d’une actu, d’un sujet qui fait débat, les traitent et les analysent. Économistes et autres experts, patrons d’entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s’y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.

Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.

 
Article précédent

Elle fait l’actu : Melita Toscan du Plantier, conseillère de SAR le prince Moulay Rachid

Article suivant

CBI : nouveau Cloud et nouvelle Marketplace