Diplomatie

Sahara. L’Espagne ne veut pas céder de peur que le Maroc revendique Sebta et Melilla

La crise diplomatique avec le Maroc a une ligne rouge qui est le Sahara. L’Espagne ne changera pas son refus de reconnaître la souveraineté du Maroc sur ce territoire, souligne elmundo.es.


Le gouvernement espagnol n’envisage pas de céder à la pression de Rabat, malgré le fait qu’il y a des voix en Espagne pour demander de revoir cette position et que les relations avec le Maroc sont dans l’un de leurs pires moments, précisément parce qu’il refuse de reconnaître la marocanité du Sahara.

Lire aussi | L’Espagne envisage d’imposer des visas à tous les Marocains pour entrer à Sebta et Melilla !

Deux sources de l’Exécutif ont avoué à Elmundo que si la Maroc parvient à finalement annexer ce territoire « la prochaine étape sera Ceuta et Melilla ». Le Chef du gouvernement marocain, Saâdeddine El Otmani, l’a lui-même révélé il y a quelques mois : « Le jour viendra où nous allons rouvrir la question de Sebta et Melilla, qui sont des territoires marocains comme le Sahara ». Pour l’Espagne, cette certitude empêche tout changement.

Lire aussi | Maroc : reprise des demandes de visa pour la France

L’Espagne tente de surmonter la crise avec son voisin du sud avec beaucoup de retenue, malgré les critiques constantes de Rabat. Vendredi, lors de son dernier jour au Costa Rica, Pedro Sánchez a exhorté les deux pays à aller « de l’avant ». « Il y a beaucoup plus de choses qui nous unissent que celles qui nous séparent », a-t-il souligné. Mais la crise est toujours ouverte. La Moncloa défend qu’ « elle va s’atténuer » mais avance qu’ « il faut être patient ».

 
Article précédent

«Mon histoire avec les médicaments»,une autobiographie de feu Omar Tazi [Chapitre 14]

Article suivant

Évolution du coronavirus au Maroc : 109 nouveaux cas, 523.999 au total, lundi 14 juin 2021 à 16 heures