Flash-ecoSport

Sahraouiya revient pour une quatrième édition

L’aventure « Sahraouiya » continue avec une nouvelle édition qui marque un carrefour important dans l’histoire de ce challenge 100% féminin et gagne en visibilité à l’international avec la participation d’équipes françaises et en ancrage dans le continent africain avec la participation d’équipes africaines de femmes d’influence kenyanes, nigériennes, camerounaises, ghanéennes et sud-africaines.


« Sahraouiya », challenge à la fois sportif et solidaire permet à toute femme engagée dans l’action sociale de vivre une expérience inédite, alliant sport, émotion et découverte dans un site exceptionnel, tout en adhérant à une cause sociale. S’inscrivant durablement dans des valeurs de solidarité, de partage et de soutien, le raid Sahraouiya apporte son soutien à des actions et à des personnalités œuvrant pour la solidarité et la promotion de la femme. Sa 4ème édition aura lieu du 03 au 10 février 2018 à Dakhla.

Marraine de cœur de l’événement depuis la première édition, Aïcha Ech-Chenna œuvre depuis plus de 30 ans à l’assistance et veille à l’intégration des mères célibataires à travers l’Association Solidarité féminine. L’engagement de Aïcha Ech-Chenna au travers de son association solidarité féminine est reconnu et récompensé par les plus hautes distinctions et dans de nombreux pays dont la France (l’Opus Prize décerné en 2009, chevalier de la légion d’honneur en 2013…).

Dans ce même esprit solidaire, L’association des amis du Ruban Rose, qui vient en soutien aux femmes atteintes du cancer du sein,  a rejoint l’élan « Sahraouiya » depuis 2016 pour devenir l’une des associations soutenues annuellement par ce challenge et avec en prime, la participation d’équipes issues de ses rangs. Ainsi, les comédiennes de la troupe « Takoon » connues pour leur célèbre interprétation de « Bnat Lalla Menana » feront partie des participantes de cette édition.

« Sahraouiya » accueille également cette année, une marraine française exceptionnelle. Il s’agit de Stéphanie Fugain, présidente de l’association Laurette Fugain. Stéphanie Fugain est le témoignage d’une femme et d’une mère qui a su transformer sa douleur et sa révolte en une force, une énergie et une volonté mises au service de la recherche contre la leucémie et pour faire changer la connaissance et les comportements au service des dons de vie.

Quant aux équipes qui représentent le continent africain à Sahraouiya, Elles sont parrainées par Angelle Kwemo, directrice général Afrique de « Washington Media Group » et fondatrice et présidente de « Believe in Africa », initiative qui regroupe des personnalités de la société civile publique et privée œuvrant pour la promotion de l’Afrique. Ces participantes africaines vont concourir aux côtés d’équipes marocaines représentant des associations œuvrant pour la promotion de la femme à travers des actions concrètes de solidarité.

Pour rappel, l’événement « Sahraouiya » est organisé par l’Association Lagon Dakhla et l’hôtel Dakhla Attitude Beach Club, en partenariat avec la Wilaya de la région Dakhla-Oued Ed-Dahab. Plusieurs autres partenaires nationaux d’envergure se sont également engagés dont notamment la Marocaine Des Jeux et Des Sports (MDJS), la RAM, l’OCP, la Fondation Phosboucraa, l’Agence Marocaine de Coopération Internationale (AMCI), l’Office National Marocain du Tourisme (ONMT), le groupe les Eaux d’Oulmès et le Groupe Carrefour Label’vie.

 
Article précédent

Éric Apode, Senior Vice President de DS Automobiles : « Avec la DS7 Crossback, nous enterrons complètement la concurrence du segment »

Article suivant

Le Maroc élu au Conseil de Paix et de Sécurité de l’UA