Société

Salé : Démantèlement d’un atelier clandestin de fabrication de sacs en plastique

Une commission conjointe composée du ministère de l’Industrie, du Commerce, de l’Economie Verte et Numérique, des services de la préfecture de Salé et de la Gendarmerie Royale a procédé, le 7 janvier 2020, au démantèlement d’un atelier clandestin de fabrication de sacs en plastique interdits, au douar Brahma dans la commune rurale de Amer, à Salé.


Un communiqué du ministère de l’Industrie, du Commerce, de l’Economie verte et numérique indique que lors de cette opération, la commission de contrôle a procédé à la saisie de près de 2,3 tonnes de rouleaux et de sacs en plastique, de 196 kg de matière première (polyéthylène) emballée dans des sacs en papier sans indications sur l’origine et de 4 machines utilisées dans la fabrication des sacs interdits.

Le communiqué a tenu ainsi à rappeler qu’une opération de contrôle, effectuée au mois d’octobre dernier à la même préfecture, a permis le démantèlement d’un atelier clandestin de fabrication de sacs en plastique et la saisie de 2,4 tonnes de polyéthylène et de sacs plastiques interdits
d’usage.

Tribune et Débats

La tribune qui vous parle d’une actu, d’un sujet qui fait débat, les traitent et les analysent. Économistes et autres experts, patrons d’entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s’y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.

Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.

 
Article précédent

Conor Burns : "Le Maroc est un partenaire stratégique important"

Article suivant

La création en ligne des entreprises n’est pas encore opérationnelle