Auto

Salon de Genève: les dernières nouveautés (P.02)

 
 


> Mercedes CLA
CLS en réduction
Révélée en début d’année au Salon de Detroit, la nouvelle berline coupée de la firme à l’étoile débarque en Europe. Un véhicule qui reprend à son compte la plateforme de la Classe A avec en prime quelques détails significatifs comme la malle arrière, la chute rapide du pavillon ou encore les portes sans encadrements. Pour autant, le CLA qui affiche 4,63 m de long, 1,77 m de large et 1,43 m de haut se positionne entre une Classe C et une Classe E. Côté motorisations, il dispose de trois blocs essence avec des puissances comprises entre 122 et 211 chevaux et d’un bloc diesel délivrant 170 chevaux.

 
 

> Opel Cascada
Sensations au grand air
Avec le Cascada, Opel revient de fort belle manière sur le segment des découvrables premium avec, en prime, quatre vraies places. Un véhicule qui affiche une silhouette élégante et assez dynamique et joue pleinement la carte de la tradition. Pas de toit en dur rétractable, mais une capote en toile. 17 secondes seulement sont nécessaires pour passer en version découvrable, histoire de rouler cheveux au vent. Une manœuvre qui peut s’effectuer jusqu’à 50 km/h. L’habitacle n’est pas sans rappeler celui de l’Astra, toujours est-il qu’il affiche une présentation de belle facture, assortie de matériaux de qualité. Sous le capot, le Cascada inaugure une nouvelle génération de moteur essence à injection directe : le 1.6 Turbo ECOTEC de 170 chevaux qui vient épauler le réputé 1.4 litre turbo de 140 chevaux. En diesel, on trouve le 2.0 litres CDTI en 165 chevaux décliné également en une variante de 195 chevaux.

 
 

> Renault Captur
La chasse est ouverte
A n’en point douter, le Nissan Qashqai et récemment le Juke ont fait des émules. Nombreux sont les constructeurs automobiles à investir ce segment du petit 4X4 urbain de plus en plus apprécié de la clientèle. Ainsi, Renault part lui aussi à l’assaut de la ville, l’objectif étant d’accroître sa légitimité dans ce segment. Le constructeur s’est adjoint les services de designer maison Laurens Van Den Acker et de son équipe qui ont insufflé au Captur cette bouille bien sympathique. Il affiche une identité visuelle originale avec plusieurs niveaux de personnalisation comme la peinture bi-ton sur la carrosserie. Totalement personnalisable elle aussi, la planche de bord profite des technologies de divertissement en vogue. L’habitacle joue pleinement la carte de l’originalité avec des housses de sièges démontables et lavables en machine ou un rangement façon tiroir de cuisine, en lieu et place de la traditionnelle boîte à gants. Les motorisations sont héritées de la Clio.

 
Article précédent

Marrakech au cœur du football mondial

Article suivant

Fulgurances corporelles