Flash-ecoIndustrie

Salon de la sous-traitance automobile : Tanger Med Zones montre la voie


Depuis son lancement, le Salon de la sous-traitance automobile de Tanger a toujours été une vitrine exceptionnelle pour les opérateurs du secteur automobile marocain. En effet, cette grand-messe, qui en est à sa 5ème édition cette année, offre une opportunité d’affaires, de rencontres et de networking sans précédent aux entreprises et aux participants. Organisée par l’Association Marocaine pour l’Industrie et la Construction Automobile (AMICA), en partenariat notamment avec Tanger Med Zones et les grands groupes du secteur, cette 5ème édition, qui s’est tenue du 25 au 27 avril à Tanger, a une fois encore, confirmé cette vocation. Ainsi, comme à l’accoutumée, Tanger Med Zones (TMZ) a réuni tout son écosystème à cette occasion. Du groupe M&M, spécialisé dans la logistique, à l’entreprise française ElectroPlast, en passant par l’Espagnol Sadeca Automotive, Tanger Med Zones, partenaire de référence de cet grand événement, jouit d’une forte présence, auréolée de son grand stand. « La plateforme industrielle Tanger Med Zones constitue le cœur du développement industriel automobile au Maroc. Nous comptons parmi nos clients installés dans les différentes zones plus de 70 entreprises leaders dans le secteur, générant plus de 30000 emplois, sur une superficie de plus de 800 ha et plus de 6 milliards de DH d’investissements privés », a souligné Jaafar Mrhardy, Directeur général de Tanger Med Zones.

Notons que cet événement s’inscrit dans la continuité des actions menées par TMZ pour appuyer les différents acteurs de l’industrie automobile. Précisons aussi que 130 donneurs, 300 exposants de différentes nationalités ont participé à cette 5ème édition du salon. Rappelons que le thème choisi cette année est : « La sous-traitance automobile au service de l’accélération de la croissance du secteur et de l’arrivée de nouveaux métiers ». TMZ, qui a développé au fil des années une expertise très pointue ayant permis à ses clients de bénéficier d’un accompagnement et d’un soutien taillés sur mesure et à la hauteur de leurs attentes, a une fois de plus démontrer sa capacité à réunir et connecter son écosystème aux opportunités de business. « Notre installation nous a permis de nous rapprocher de notre clientèle présente sur la zone franche de Tanger Free Zone. Nous avons pu améliorer nos prestations de transport en termes de réactivité. Nous sommes accompagnés au quotidien par la Douane dans toutes les opérations », fait remarquer Sandra Golano, directrice d’agence du groupe M&M Maroc. Le management du groupe ElectroPlast abonde également dans le même sens. « L’apport de Tanger Med Zones est vraiment très important pour nous. C’est un soutien nécessaire dont nous avons besoin pour développer nos activités ici. Nous avons trouvé ce dont nous avions besoin auprès de TMZ », soutient aussi Claude Robert, directeur commercial du groupe GalvanoPlast (maison mère d’ElectroPlast).

« Notre implantation dans la zone franche nous a permis aussi de nous rapprocher de nos clients et de bénéficier de tous les avantages offerts par TMZ qui va nous faciliter encore plus nos opérations d’import-export via l’Europe», ajoute Ahmed Boulben, directeur de site d’ElectroPlast. Pour le groupe Sadeca, installé depuis 2013 dans la zone franche, l’apport de TMZ à son activité est aussi capital. « TMZ nous a offerts une proximité avec nos clients et avec le port Tanger Med via l’Europe. En plus de cela, nous bénéficions de tous les avantages qu’offre le Maroc  aux investisseurs étrangers. TMZ nous permet aussi de bénéficier d’une infrastructure très avancée répondant à tous nos besoins », renchérit Jamal Temsamani, plant manager de Sadeca Automotive.

Pour rappel, la cérémonie d’inauguration a été présidée par Moulay Hafid Elalamy, Ministre de l’Industrie, de l’Investissement, du Commerce et de l’Economie Numérique, en présence de plusieurs personnalités du secteur dont notamment Marc Nassif, Directeur général de Renault  Maroc, Rémi Cabon, Directeur général de PSA Maroc et Hakim Abdelmoumen, Président de l’AMICA. Ce salon se donne comme mission principale de créer un bassin de sourcing/networking au niveau local et de mettre en avant les atouts incontestables et les acquis certains d’une industrie qui s’est transformée, au fil des années, en véritable levier de croissance et d’accélération industrielle pour le Royaume. Premier secteur exportateur avec une part de 29% des exportations du Royaume et un chiffre d’affaire de 7 milliards d’euros, l’industrie automobile poursuit son évolution avec comme objectif d’atteindre plus de 10 milliards d’euros de chiffres d’affaire à l’horizon 2020. « Nous devons atteindre 1 million de véhicules destinés à l’export à l’horizon 2025 pour réaliser un chiffre d’affaires de 200 milliards de DH », a insisté le ministre de l’Industrie.

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

MAMDA au chevet des filières bovine, équine et avicole

Article suivant

SM le roi se rend à la République du Congo