Business

San José Lopez se donne les moyens de ses ambitions

L’opérateur de la logistique espagnol investira plus de 120 millions de DH au Maroc.


«

San José Lopez SJL engage une nouvelle politique de développement au Maroc qui lui permettra d’atteindre un chiffre d’affaires de 150 millions d’euros à horizon 2017», déclare d’emblée Manuel Lopez, directeur général du groupe. Pour atteindre son objectif, l’opérateur espagnol de transport routier et de la logistique prévoit d’investir à moyen terme plus de 120 millions DH (10 millions d’euros), dans le Royaume où ses activités connaissent une forte croissance. Dans le détail, 50% de l’enveloppe d’investissement sera dédiée à l’extension et la modernisation des entrepôts de SJL au pays. Les 30% seront consacrés au développement des surfaces logistiques de l’opérateur. En effet, «nous envisageons d’augmenter la superficie de nos plateformes pour atteindre les 60 milles m2 en 2015», explique Lopez avant d’ajouter, «pour un premier temps, nous nous intéressons surtout à l’axe de Casablanca, Oujda et Tanger». Le reste de l’enveloppe d’investissement sera voué au développement des moyens de transports.

À ce niveau, il est important de préciser que l’entreprise détient actuellement plus de 100 remorques, un nombre de véhicules qu’elle envisage de porter à 150 en 2014 et 300 en 2015. En clair, si cet opérateur espagnol créé en 2002 à l’occasion de la fusion de deux entreprises espagnoles avec des plateformes en Espagne, en France, et en Allemagne, s’intéresse de plus en plus au Royaume c’est pour deux raisons principales. D’abord, SJL a réalisé une croissance à deux chiffres au Maroc, où elle dessert des clients dans les secteurs en fort développement. «50% de notre CA au Maroc nous le réalisons avec le secteur automobile. Le textile quant à lui, représente plus de 10%, surtout que nous assurons la logistique pour deux grandes marques de prêt-à-porter implantées au pays; Zara et Mango»,étaye-t-il. La deuxième raison réside dans la solidité financière du groupe. Ce dernier, qui a clôturé l’année 2012 avec un chiffre d’affaires de 89 millions d’euros, vient de recevoir de nouveaux actionnaires. Il s’agit du Fonds Mediterrània Capital (FMC) et la société d’investissement Tuninvest, qui ont misé respectivement 6 et 10 millions d’euro, pour contrôler les 49% du capital de SJL. 

 
Article précédent

Youssef Baghdadi, nouveau DG de Dar Assafaa

Article suivant

Les grandes réformes… c'est pour quand ?