EnseignementFlash-eco

Sana Val d’Anfa ouvre ses portes

Sana Education, pôle éducation du Groupe Saham, poursuit sa stratégie de développement et ouvre à la prochaine rentrée scolaire 2018-2019 un nouvel établissement : Sana Val d’Anfa.


Sana Val d’Anfa est un établissement de la filière « trilingue d’excellence » de Sana Education, proposant un cursus complet de la maternelle au baccalauréat. L’école permet à ses élèves de passer un Baccalauréat Marocain d’excellence avec option internationale (BIOF). L’établissement se donne pour mission de former les adultes de demain, qui bénéficieront d’un bagage académique solide, conscients des enjeux de leur pays et du monde. Le projet pédagogique de Sana Val d’Anfa s’appuie sur 3 piliers stratégiques, qui nourrissent la vision du réseau Sana Education, à savoir  enseigner 3 langues dès la maternelle et favoriser le multilinguisme (français, arabe, anglais), adopter une approche basée sur l’accompagnement différencié et l’évaluation positive afin de valoriser les progrès de chaque élève, et développer son plein potentiel, ainsi que favoriser un esprit créatif et entrepreneurial, propice à l’audace et à la prise d’initiative.

L’établissement Sana Val d’Anfa a bénéficié d’une rénovation complète de ses bâtiments, ainsi que d’importants investissements informatiques afin d’offrir un environnement optimal aux apprenants. Les inscriptions sont ouvertes pour les niveaux Maternelle et Primaire.

Tribune et Débats

La tribune qui vous parle d’une actu, d’un sujet qui fait débat, les traitent et les analysent. Économistes et autres experts, patrons d’entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s’y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.

Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.

 
Article précédent

Lancement à Rabat de l'Observatoire des délais de paiement

Article suivant

Le HCP s’attend à une croissance de 3,1%