Finance

Sanlam finalise l’acquisition de Saham Finances

Sanlam et Santam ont annoncé la finalisation de l’opération d’acquisition de la participation restante de 53,37% de Saham Finances suite à laquelle Sanlam et Santam détiennent désormais respectivement 90% et 10% du capital.


Cette opération, qui prend effet à compter du 11 octobre 2018, intervient après obtention des différentes approbations réglementaires auprès des instances de régulation des pays concernés, précise Saham Finances, notant que « la finalisation de l’opération d’acquisition de Saham Finances positionne Sanlam en groupe financier panafricain de référence. En outre, cette acquisition renforce la présence directe de Sanlam dans 33 pays : du Cap au Maghreb, en passant par l’Afrique orientale et occidentale, lui donnant ainsi un accès de choix au marché de l’assurance sur le continent. Le partenariat entre les deux groupes date de 2016, avec l’acquisition d’une participation de 30% dans Saham Finances par Sanlam Emerging Markets. Un an après, Sanlam portait sa participation à 46,6% dans le capital de l’entreprise.

Sanlam est un groupe financier de référence coté aux bourses de Johannesburg et de Namibie. Fondé en 1918 en tant que compagnie d’assurance vie, le groupe Sanlam, basé en Afrique du Sud, s’est par la suite transformé en une entreprise de services financiers diversifiés. Santam est le premier assureur non-vie en Afrique du Sud avec une part de marché dépassant 22%. Coté à la bourse de Johannesburg (JSE), le groupe Santam propose une gamme diversifiée de produits et de services d’assurance en Afrique australe et à l’international par le biais d’un réseau de 3.600 intermédiaires et canaux directs. Premier groupe d’assurance panafricain (hors Afrique du Sud), Saham Finances a enregistré un chiffre d’affaires de 1,2 milliards $ en 2017.

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

Le courant passe mieux entre FIFA et FRMF

Article suivant

Ouverture de la deuxième session du parlement : la marche des réformes continue