Equipement médical

Santé : rapprochement entre Agentis et Enova R&T

Le spécialiste du dispositif médical et paramédical Agentis se diversifie dans les systèmes d’information dédiés au domaine de la santé.


La PME contrôlée par la famille Mesfioui et qui fait partie du top 5 des acteurs des équipements médicaux au Maroc, vient de prendre une participation dans la société Enova Research & Technology (Enova R&T), le seul éditeur maroco-marocain des ERP (progiciel de gestion intégrée) pour les établissements de santé.

L’opération a eu lieu dans le cadre d’une opération de levée de fonds à l’issue de laquelle Agentis se retrouve actionnaire à 25% de cette start-up basée à Rabat.

A travers cette opération, Agentis, qui réalise un chiffre d’affaires de plus de 100 millions de dirhams, cherche à approfondir son offre pour les acteurs de la santé et prendre part à un business en pleine croissance, sachant qu’une très large partie des cliniques, voire des établissements hospitaliers, au Maroc ne disposent d’aucune infrastructure IT ou presque.

Face à l’hégémonie des opérateurs français, qui glanaient jusqu’à présent les appels d’offres relatifs à l’informatisation des différents CHU (Centres Hospitaliers Universitaires) et autres établissements publics de santé, Enova R&T a su bousculer ses concurrents étrangers en développant une solution des plus robustes mais, surtout, des plus adaptées au contexte hospitalier marocain.

Cette solution a permis à Enova R&T, dès 2017, et après plusieurs années de recherche et développement, de gagner la confiance de grands donneurs d’ordre tels que l’Hôpital Cheikh Khalifa à Casablanca.

Rappelons qu’en partenariat avec des leaders mondiaux dans leurs domaines tels Alcon, Stryker, Nitrocare et Olympus, Agentis propose différents équipements et consommables pour des spécialités médicales des plus variées : blocs opératoires, consommable chirurgical, literie et mobilier hospitaliers, chariots de soins, brancards, équipements d’ophtalmologie et de chirurgie.

Depuis peu, cette PME, créée en 2007, a étendu ses opérations en Afrique de l’Ouest où elle a déjà équipé des hôpitaux en Côte d’Ivoire.

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

Les nouvelles tendances de la finance islamique en débat à Agadir

Article suivant

L’hôtel Lincoln Casablanca enfin réhabilité