International

SAR le prince Moulay Rachid représente SM le roi aux sommets arabe et islamique

SAR le prince Moulay Rachid est arrivé jeudi à Jeddah pour représenter SM le roi Mohammed VI au Sommet extraordinaire arabe et à celui de l’Organisation de la coopération islamique (OCI), qu’abrite La Mecque. SAR le prince Moulay Rachid a été accueilli à son arrivée à l’aéroport international Abdelaziz de Jeddah par SAR le prince Badr Bin Sultan Bin Abdulaziz, vice-gouverneur de la région de la Mecque.


Les travaux de la réunion des ministres des Affaires étrangères des pays membres de l’Organisation de la Coopération Islamique (OCI), consacrée à l’examen de l’ordre du jour du 14ème sommet islamique et prévue vendredi à La Mecque, ont démarré mercredi soir à Djeddah. Cette rencontre, à laquelle le Maroc est représenté par une délégation conduite par le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Nasser Bourita, se penchera sur les moyens d’unifier les efforts du monde islamique et de dégager une position commune et cohérente vis-à-vis de nombre de questions qui menacent l’unité de la oumma islamique et son avenir.

Al Qods, Syrie, Yémen…

Le sommet islamique, qui se tiendra sous le signe « La Mecque, main dans la main vers l’avenir » et qui coïncide avec le 50ème anniversaire de la création de l’OCI, discutera de la cause palestinienne, du statut juridique de la ville de Al Qods, de la situation en Syrie, au Yémen, en Libye, au Soudan, en Somalie et en Afghanistan.

Les derniers développements dans la région, dans le sillage des attaques par des missiles balistiques tirés par les milices houthis contre les territoires saoudiens seront également à l’ordre du jour de ce sommet, qui abordera des questions liées au terrorisme, à l’extrémisme, à l’islamophobie et à la montée en puissance du discours xénophobe et anti-musulmans.

À côté des dossiers politiques de l’heure, le sommet examinera plusieurs questions économiques, sociales, culturelles et de développement inscrites dans les plans d’action de l’Organisation de la Coopération Islamique.

Les ministres des affaires étrangères de l’OCI, qui compte 57 États membres, vont soumettre le projet de Déclaration finale au sommet islamique pour approbation.

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Attijari Intermédiation primée par la fédération des bourses arabes

Article suivant

Marhaba 2019 : les recommandations de Tanger Med