Automobile

Seat Maroc dévoile sa feuille de route

Ayant intégré officiellement le portefeuille de marque de la Centrale Automobile Chérifienne (CAC) depuis le 1er avril dernier, le staff de Seat Maroc est en train de dérouler sa feuille de route stratégique, l’objectif consistant bien entendu à tisser sa toile sur le marché automobile marocain, mais aussi et surtout à conquérir une clientèle susceptible de se laisser séduire par les atouts de la marque espagnole.


S’appuyant sur la stabilité et sur la capacité financière de CAC, Seat Maroc a pris ses quartiers dans une plateforme flambant neuve située au 66 boulevard Moulay Slimane. Afin d’étendre son maillage territorial, le nouvel importateur de la marque a lancé récemment un appel à candidatures pour s’assurer d’une représentation dans les plus grandes villes du Royaume.

Lire aussi |Flambée des prix des matières premières et du fret : les industriels marocains sous pression

À travers une vidéo récente dévoilée par le staff local de Seat à l’attention de la presse nationale, Adel Zerrouk est revenu plus en détail sur quelques axes stratégiques de développement de la marque. «CAC met tout son savoir-faire au service de Seat dans le Royaume afin de la relancer, avec un personnel formé et hautement qualifié pour répondre aux besoins de notre clientèle», a précisé le Directeur de la marque Seat. Il poursuit : «notre stratégie produit est très claire. Elle se base sur trois piliers principaux à savoir le rapport qualité/prix à travers des équipements jamais offerts au Maroc, une connectivité optimale au sein de nos véhicules et l’urbanisation».

Josep Maria Garcia, Directeur de ventes Overseas de Seat S.A.

Dans le détail, la gamme des produits Seat s’articule autour de la petite citadine Ibiza, disponible en essence et en diesel (1,0 litre essence de 75 chevaux et 1,6 litre TDI de 95 chevaux). Une citadine pour laquelle M. Zerrouk nourrit des ambitions précises, souhaitant positionner l’engin dans le top 3 des ventes dans le segment essence. Au rayon des SUV urbains et compacts, Seat Maroc table sur l’Arona disponible en diesel (1,6 litre TDI de 95 chevaux) et l’Ateca motorisé par un bloc diesel (2,0 litres TDI de 143 chevaux). Reste à découvrir la nouvelle Leon dont la commercialisation devrait se faire dans le Royaume à partir du 2ème semestre de l’année.

Lire aussi |Votre e-magazine Challenge du vendredi 30 avril 2021

Faut-il préciser que le staff local de la marque s’est particulièrement penché sur la liste des équipements de confort et de sécurité des véhicules commercialisés, l’objectif consistant à rendre accessible à la clientèle des versions suréquipées avec le meilleur rapport qualité-prix.

«Notre objectif est d’atteindre dans les années à venir une part de marché de 3% au Maroc», s’est exprimé à travers la vidéo Josep Maria Garcia. Et le Directeur des ventes de Seat SA à l’étranger de poursuivre : «je suis sûr que nous atteindrons cet objectif. Aussi, notre nouveau réseau de concessionnaires sera également un pilier déterminant pour notre développement dans le Royaume».

 Pour autant, les ambitions de Seat Maroc ne s’arrêtent pas en si bon chemin. En effet, l’importateur de la marque est en train de plancher activement sur l’introduction à venir de Cupra, la marque de véhicules sportifs de Seat, mais aussi de MÓ, la nouvelle marque de mobilité urbaine et électrique du constructeur espagnol. Affaire à suivre !

 
Article précédent

Coronavirus : la CNSS prolonge l'indemnité forfaitaire aux sous-secteurs des activités de traiteurs et de l'événementiel

Article suivant

Évolution du coronavirus au Maroc : 363 nouveaux cas, 511.249 au total, vendredi 30 avril 2021 à 16 heures