Auto

Seat tire Univers Motors vers le haut

« Une nouvelle ère de modernité, de technologie et de transparence ». C’est en ces termes que Mehdi Tak Tak, DG d’Univers Motors a qualifié l’ouverture du nouveau siège du groupe à Aïn Sebaâ. La visite d’une délégation de journalistes a été l’occasion de dresser un mini-bilan de l’activité du groupe. 


Jouxtant le show room de Hyundai sur la route côtière de Rabat à Aïn Sebaâ, les nouveaux locaux de Honda (Univers motors) contrastent avec ceux d’Aïn Diab. S’étendant sur une superficie de 16.000 m2, le nouveau siège offre plus que le double de la superficie du premier et comprend un show room qui expose l’ensemble des produits Honda, à commencer par les voitures et à terminer par les générateurs électriques. Importateur exclusif de la marque Honda depuis 1973, Univers Motors a ouvert ses nouveaux locaux le 25 février dernier. Se voulant comme la marque d’une nouvelle ère placée sous le signe de la modernité, de la technologie et de la transparence. « Nous sommes en train de préparer l’avenir parce que la gamme Honda va se développer avec de nouveaux produits et l’objectif est de revenir dans trois, voire quatre ans à un niveau de volume identique à celui de 2000 à 3000 voitures par an », a indiqué Mehdi Tak Tak, directeur d’univers Motors lors de la visite des locaux par la presse le mardi 19 mars dernier.

Le nouveau siège d’Univers Motors.

4.350 m2 pour les ateliers
Spacieux, moderne, convivial et transparent, le nouveau siège a été bâti sur le site d’une ancienne usine de fabrication d’allumettes. Il comprend outre le show room de 650 m2, un salon lounge et un espace d’accueil de 345 m2, des ateliers mécaniques sur 3.000 m2 dotés de 43 postes de réparation dont 21 équipés de ponts élévateurs et d’un atelier carrosserie et peinture couvrant près de 1350 m2. Le nouveau siège met au service du client un espace de réception et de livraison de voitures pour le service SAV, des bureaux et une salle de formation aux nouveaux modèles.
Cette visite a été aussi l’occasion de dresser le bilan des marques vendues par le groupe Univers Motors. A cet égard, Mehdi Tak Tak soutient que « le marché en 2013 est plus tendu qu’en 2012. Durant cette année-là, le marché a augmenté de 18% alors qu’au terme des deux premiers mois de 2013 le marché est à plus ou moins 4 voire 5% de progression. Nous sentons vraiment une certaine tension. Pour nos marques, Honda est restée sur la même tendance qu’en 2012 avec des débuts difficiles avec une régression autour de 10 à 12% par rapport à l’année précédente, qui vient essentiellement du fait que notre modèle phare, le CRV n’est pas encore au complet car il manque le CRV diesel boite automatique qui devrait être disponible à partir de fin mars, début avril. Par ailleurs, la Civic diesel devrait arriver en milieu d’année ». Pour ce qui est de la marque Seat, Mehdi Tak Tak affiche une large satisfaction.

Seat cartonne
« Nous avons réalisé une année 2012 exceptionnelle avec 50% de progression et après deux mois, nous sommes sur le même trend avec +10% », a-t-il affirmé. Enfin, la marque chinoise Cherry, avec son modèle phare QQ, risque d’être mise en veilleuse. « En ce qui concerne Cherry, la marque sera mise entre parenthèses durant un moment, le temps que nous trouvions un modèle qui puisse être homologué par rapport aux nouvelles normes fixées par le Maroc ».
Fortement pénalisée sur le plan des ventes par les droits de douane élevés, Honda essaie de trouver une parade. Selon Mehdi Tak  Tak, «le sourcing est le point crucial pour le développement de Honda au Maroc. Nous payons 18% de droits de douane sur nos produits alors que nos concurrents paient 0%. La seule solution c’est de trouver des points de sourcing où les droits de douane seront moins élevés soit en Europe, soit dans des pays qui sont liés au Maroc par un accord de démantèlement tarifaire comme les États-Unis ou la Turquie. Tous les modèles ne sont pas produits dans les pays que l’on voudrait et nous sommes en train de travailler avec Honda pour que les produits qui viennent d’Angleterre puissent bénéficier de 0% de droits de douane ». Enfin, et relativement au lancement de la marque à l’étalon, Ferrari, le directeur d’Univers Motors pense pouvoir commencer la commercialisation de ces bolides peu avant ramadan 2013. 

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Kamal Lahlou et le football « Sachons rester dignes»

Article suivant

Cancer: moins de morts mais plus de malades