Société

Shemsi. La marque marocaine de culotte menstruelle étoffe son catalogue

Née de l’envie d’offrir aux femmes marocaines une protection hygiénique durable, confortable, économique et écologique pour leurs règles, Shemsi se donne pour défi d’être la première marque de culotte menstruelle marocaine répondant à ces attentes.


« Écœurée de voir que les protections périodiques classiques soient un réel problème pour notre santé et notre planète, je souhaite apporter un souffle nouveau à cet univers tabou en créant une lingerie hygiénique féminine, lavable et réutilisable. En créant Shemsi, j’ai voulu démocratiser les protections périodiques réutilisables pour que nous les femmes, nous nous sentions sereines et libres pendant nos règles », souligne Dahlia Zitoun, fondatrice de Shemsi.

Lire aussi | Pegasus. Le gouvernement marocain rejette et condamne les allégations mensongères publiées par les journaux étrangers

La culotte Shemsi, commercialisée entre de 190 et 280 DH, est un sous-vêtement réutilisable qui absorbe les flux menstruels jusqu’à 12 heures d’affilée. Lavable en machine, elle est conçue pour remplacer définitivement les protections hygiéniques jetables comme les serviettes et les tampons.

Les différents matériaux utilisés permettent d’évacuer l’humidité, de limiter les odeurs, d’absorber les flux et de résister aux fuites. Ultra-mince, la culotte Shemsi garantit une protection intime qui permet aux femmes de se sentir au sec et confortables tout au long de la journée.

Lire aussi | Israël. Le ministre des Affaires étrangères en visite au Maroc pour inaugurer l’ambassade

La marque mise entre autres sur l’économie. Shemsi avance faire ainsi réaliser jusqu’à 70% d’économie par rapport à l’achat de protections hygiéniques jetables chaque année. Elle vient de lancer un nouveau produit, baptiséHavana. « Il est idéal pour les flux très abondants voir hémorragiques. La partie technique absorbante est très couvrante et permet de d’être protégée jusqu’à 12 heures d’affilée. Lavable et réutilisable, le modèle enveloppe parfaitement les fesses, cuisses et bas du ventre pour absorber l’équivalent de 4 à 5 tampons réguliers ou 4 à 5 serviettes normales », explique Dahlia Zitoun.

 
Article précédent

Espagne. Intelcia met la main sur un acteur majeur de la relation client

Article suivant

Maroc. Ce qu’il faut retenir concernant les élections