Agriculture

SIAM 2019 : les 4 axes du programme de Nestlé

La multinationale suisse et l’un des principaux acteurs de l’industrie agroalimentaire de la planète profite de sa présence à la 14ème édition du SIAM pour renforcer son engagement envers les communautés rurales au Maroc.


Ainsi, en partenariat avec plusieurs autres entreprises, Nestlé a initié le projet innovant du « Village Modèle » Tayr Al Hor dans la région de Doukkala. Ainsi, Nestlé Maroc, Groupe Crédit Agricole Du Maroc, Syngenta, Quadran, Alf Al Maghrib et United Projet ont lancé les travaux pour la construction de ce « Village Modèle » qui se veut un projet exemplaire d’engagement du privé en faveur du développement des zones rurales au Maroc, et un exemple de la capacité d’initiative et de mobilisation des entreprises locales, pour favoriser les bonnes pratiques dans le secteur de l’élevage au Maroc et participer ainsi à son développement et sa croissance.

Ce projet, qui sera opérationnel juste après le SIAM, prévoit la construction de l’ensemble des infrastructures de base qui font qu’un village rural puisse fonctionner de façon exemplaire, en assurant à ses habitants un revenu décent tout en favorisant une production laitière à la pointe de ce qui se fait dans le monde. Ce « Village Modèle » comprendra ainsi 3 hangars réservés à l’élevage, un centre vétérinaire, une salle de traite, un centre de collecte de lait et un centre de rationnement alimentaire pour stocker les fourrages et engrais de maïs. La formation des agriculteurs ne sera pas en reste, puisqu’un centre dédié sera mis en place pour des sessions régulières de formation dispensées par la ministère de l’Agriculture, l’ONSSA et plusieurs autres partenaires.

Ce « Village Modèle », dont le financement a été assuré par l’ensemble des partenaires, a pour objectif d’améliorer la productivité des vaches laitières grâce au passage de la traite manuelle à la traite mécanique pour produire plus de lait de meilleur qualité. De même que le projet ambitionne de favoriser une disponibilité du fourrage tout au long de l’année, grâce à l’ensilage, ce qui diminuera considérablement la dépendance des éleveurs aux conditions climatiques.

Le « Village Modèle » sera également porteur d’une dimension économique, en effet les infrastructures mises en place visent l’optimisation des charges ainsi qu’une diminution du coût de la production laitière pour augmenter la profitabilité des éleveurs, en cela l’introduction des énergies renouvelables est un bon exemple car elle réduira les dépenses pour la production de l’électricité qui assure le fonctionnement des salles de traite.

Atelier nutrition

Deuxième axe du programme de Nestlé au SIAM 2019, l’organisation d’un atelier Nutrition animé par Nabil Layachi, diététicien nutritionniste, et son équipe à travers des entretiens individualisés avec les mamans et leurs enfants. Lors de cet atelier, Nabil Layachi a présenté aux mamans et leurs enfants les composants des aliments et la pyramide alimentaire. Il les a également sensibilisés sur les carences nutritionnelles, l’importance de boire suffisamment d’eau, manger équilibré et faire du sport.

La question de la nutrition est fondamentale pour Nestlé qui ambitionne à horizon 2030 d’aider plus de 50 millions d’enfants à mener une vie plus saine. Cette ambition se décline à travers la volonté de Nestlé, partout dans le monde, d’offrir des produits plus savoureux et plus sains, d’aider les gens à adopter un mode vie plus sain et de construire, partager et appliquer ses connaissances nutritionnelles.

Partenariat avec l’ENAM

Nestlé Maroc renforce son engagement envers les communautés scientifiques et rurales à travers la signature d’une convention de partenariat avec l’Ecole Nationale d’Agriculture de Meknès (ENAM), établissement de formation des ingénieurs d’état spécialisé dans l’enseignement, la recherche et le développement en agriculture.

Cette convention touche la recherche scientifique dans le domaine agricole, la formation continue et le transfert de techniques en faveur des agriculteurs et producteurs de lait partenaires de Nestlé Maroc. La convention permet également aux élèves ingénieurs de l’ENAM de développer et de mettre en pratique les connaissances académiques acquises au sein de l’institut en bénéficiant de stages de sorties, de visites, de journées d’études et de projets de fin d’études.

Avec cette convention de partenariat, Nestlé Maroc met à la disposition des agriculteurs et producteurs de lait partenaires les outils nécessaires pour consolider leurs connaissances et leur savoir-faire en matière de bonnes pratiques agricoles. Ils pourront ainsi suivre des formations qui leur permettront de produire des matières premières conformes aux standards de qualité stricts exigés par Nestlé, ce qui donnera lieu, in fine, à la fabrication de produits savoureux Nestlé de grande qualité, et à haute valeur nutritive.

« Alliance For YOUth »

Poursuivant son action dans le cadre du Projet « Alliance for YOUth », Nestlé Maroc et ses partenaires pour cette action (Intelcia, Sodexho, SGS, ABB, Syngenta, Panalpina et Elephant Vert) ont organisé lors du SIAM 2019, en marge de leur participation à ce salon, des ateliers d’employabilité au profit des étudiants de la ville de Meknès. Lors de ces ateliers, une présentation explicative du programme, ainsi que des corrections de CV et des séances de coaching ont été dispensés.

Depuis 2014, Nestlé a uni ses forces à plus de 200 entreprises dans le monde pour créer « Alliance for YOUth », en vue d’aider les jeunes à se préparer au travail. « Alliance for YOUth » est une initiative pilotée par les entreprises et mise en place pour lutter contre le chômage des jeunes, l’une des conséquences sociales les plus dramatiques de la crise économique.

A noter que depuis le lancement du programme « Alliance for YOUth », Nestlé Maroc, en partenariat avec 7 autres entreprises marocaines, a offert en 2018 près de 269 stages d’apprentissage aux étudiants des universités et écoles supérieures, en plus du recrutement de 1945 nouveaux employés.

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

Elle fait l'actu : Mbarka Bouaida, Secrétaire d’État auprès du ministre de l’Agriculture, chargée de la Pêche maritime

Article suivant

Un nouveau moyen d’accès au financement