Loisirs

Sindibad enrichit son offre

Sindibad souffle sa deuxième bougie et étoffe son offre. Le plus grand parc d’attractions du Royaume met en place de nouvelles formules pour combler les attentes de sa clientèle. D’autres projets d’attractions sont également à l’étude et devraient voir le jour avant fin 2017.


C’est la haute saison et Sindibad étoffe sa gamme d’offres pour répondre aux attentes de sa clientèle. Le plus grand parc d’attractions du Royaume, qui est en pleine célébration de son deuxième anniversaire jusqu’au 31 août 2017, lance en effet plusieurs nouveautés cet été. En tête de liste, on note le bracelet « Extra Fun ». Il s’agit d’une offre innovante que le parc d’attractions géant met en place pour le grand bonheur de sa clientèle. Grâce à ce bracelet Extra Fun, grands et petits peuvent désormais profiter, en plus des attractions présentes dans le parc, de toutes les activités sportives durant toute la journée, et ce, en illimité, explique Yasmina Alami Hassani, directrice Marketing et Communication de Sindibad. « Ce bracelet, au tarif de 120 DH, permet aux visiteurs de maîtriser totalement leur budget en leur offrant le maximum du parc : plus d’une vingtaine d’attractions, des activités sportives incluant les tyroliennes et le pédalo, ainsi que la découverte d’espèces fascinantes dans le parc animalier », poursuit-elle. La formule « Bracelet Fun » au tarif de 75 DH, permettant une entrée en plus des attractions en illimité (hors activités sportives) est également maintenue. Notons que toutes les autres offres habituelles (entrée seule à 35 DH, les cartes d’abonnement « Fun » et entrée simple à respectivement 295 DH et 95 DH) restent valables également. De même, on note une nouvelle carte d’abonnement annuelle à 395 DH donnant droit à toutes les attractions et aux activités sportives. Toujours dans le but de garnir sa gamme, Sindibad a rajouté des gonflables, une piscine gonflable d’une cinquantaine de mètres carrés avec des pédalos pour ajouter du fun en vue de satisfaire au maximum les attentes des enfants.

Ces derniers auront d’ailleurs droit aussi à beaucoup d’animations avec des personnages fantastiques qui sont prévues de 11 heures à 23 heures, les horaires d’ouverture pendant la période estivale. Il y a également le parc animalier avec plus d’une centaine d’animaux issus d’une trentaine d’espèces. « Nous prévoyons également, en début de soirée, des marionnettes géantes, beaucoup de musique, des acrobates, des cracheurs de feu, etc. », note le management de Sindibad, ajoutant que les points de snacking ont également été renforcés. Et, ce n’est pas tout. Des passages à eau ont été rajoutés, des ateliers de peinture, de maquillage et de dessins sont mis en place pour les enfants. Soulignons que Sindibad étudie actuellement d’autres projets d’attractions qui verront le jour sous peu. « De nouvelles attractions viendront bientôt compléter notre gamme d’offres. Nous sommes en train de monter des attractions à deux endroits au sein du parc. Le premier concerne une attraction aquatique, une sorte de montagne russe aquatique. Le second concerne la Maison de la terre, qui est une sorte de cinéma 3D qui est en cours de finalisation », détaille Yasmina Alami Hassani. Force est de rappeler que le parc d’attractions géant a revu son positionnement et ses tarifs pour mieux les adapter à la demande. Ce repositionnement a permis au parc d’apporter des améliorations sur plusieurs plans (événementiel, marketing, développement, etc.).

Pour rappel, Sindibad s’étale sur une superficie de 32 hectares, et a nécessité un investissement de 388 millions de DH dans le cadre d’un partenariat public/privé.

Tribune et Débats

La tribune qui vous parle d’une actu, d’un sujet qui fait débat, les traitent et les analysent. Économistes et autres experts, patrons d’entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s’y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.

Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.

 
Article précédent

Il fait l’actu : Abdelkrim Ghallab, journaliste et écrivain

Article suivant

Fonds d’Équipement Communal : lancement imminent d’un emprunt obligataire d’un milliard de DH