Business

Sindibad : le projet résidentiel sur les rails

 La composante « loisirs » accuse du retard. Mais le projet immobilier, du moins, la première tranche, avance. 


Il y a près de deux mois, la société Sindibad Beach Resort, créée par Alliances Développement et Somed, a lancé, sans tapage, la commercialisation de la première tranche de la composante immobilière haut de gamme (un millier de logements sont prévus, dont un tiers de villas) de son projet « Sindibad » à Casablanca. Le foncier est totalement apuré, ce qui n’est pas encore le cas des trois autres tranches prévues dans l’ensemble du projet immobilier. Les appartements, villas, towns houses et maisons en duplex seront construits sur 5 hectares. Ce lancement timide est peut-être une manière pour le groupe de tâter le terrain avant de se lancer dans des travaux monstrueux !  En tous les cas, les deux premiers mois paraissent concluants.  « Nous avons été agréablement surpris de constater que nous avons dépassé nos objectifs fixés sur l’année en l’espace de ces deux mois seulement. Nos actionnaires sont très contents », confie Rachid Bennani, directeur général de Sindibad Beach Resort. Casablanca ne semble pas connaître de crise dans le haut standing. Bien au contraire, tous les projets lancés dans ce segment de l’immobilier trouvent preneurs, quel que soit le prix de vente. Et justement, pour cette première tranche, les responsables se targuent de faire la différence. Le groupe a décidé de faire des efforts sur les prix de commercialisation qui sont « un peu en dessous de ceux pratiqués sur le marché », lance fièrement Bennani. Pour les appartements, le prix au m2 varie entre 19.000 et 26.000 dirhams. Quant aux villas, le prix d’entrée est de 7,5 millions de dirhams et peut s’envoler jusqu’à 20 millions. Ces prix peuvent être considérés comme des prix d’appel, question d’encourager les futurs acquéreurs. Les travaux ont démarré et les premières livraisons devront avoir lieu fin 2015. Pour apporter un plus à ce projet, Sindibad Beach Resort pense aussi développer un club House et cherche à avoir une autorisation pour construire un Beach Club privé sur la plage, dédié aux résidents. Voilà donc un projet qui devra répondre à une certaine demande. L’enjeu est maintenant de respecter toutes les promesses de construction et dans les délais fixés. 

 
Article précédent

Les agences de voyage cherchent le soutien financier de l'Etat

Article suivant

Le Consul Vladimir Baikov dresse son bilan