Urbanisme

Skhirat Business Valley : Lancement de la deuxième tranche

Après le succès de sa première tranche écoulée à 90% en un temps record, le promoteur de Skhirat Business Valley lance les travaux de la deuxième tranche….en narguant la crise du Covid-19. En effet, cette nouvelle zone d’activités économiques de la région Skhirat-Temara (près de Rabat), sera étendue sur une superficie d’un peu plus de 10 hectares, ce qui viendra hisser le nombre de lots disponibles à la vente à un peu plus d’une centaine d’unités, toutes équipées en infrastructure de base et d’accompagnement (voierie, assainissement, eau potable, électrification, éclairage public, téléphonie et plantation…).  


Lire aussi | Hicham Menjour : « Les secteurs de la santé devraient bénéficier de la prise de conscience par les pouvoirs publics »

Portée par une structure ad hoc dénommée Skhirat Industrial City 2, la nouvelle phase devra mobiliser une enveloppe de plus de 50 millions de dirhams en travaux de terrassement et d’équipements divers. Un investissement qui sera financé essentiellement en crédit bancaire, alors que près de 20% sont apportés par les actionnaires menés par Task Invest, une structure d’investissement créée, en 2014, par Hassan Bernoussi (ex-patron de la Direction des Investissements du Ministère des Finances devenue en 2009 l’Agence Marocaine de Développement des Investissements – AMDI).

Idéalement située à proximité de la Route Nationale 1 et de l’autoroute de contournement de la ville de Rabat, Skhirat Business Valley vient enrichir l’offre en foncier industriel dans la région de Rabat et ses environs. Une offre qui souffre de plusieurs dysfonctionnements et insuffisances, avec pas moins d’une vingtaine de zones industrielles en souffrance à cause de la mauvaise gestion.

 
Article précédent

Ce que vous devez savoir sur l'assouplissement du confinement au Maroc [Document]

Article suivant

Coronavirus: 85% des entreprises respectent les mesures de précaution