Tourisme

SMIT : un bilan positif malgré un manque de moyens


Le ministre du Tourisme, Lahcen Haddad, a présidé ce 18 juin 2014 le Conseil de Surveillance de la Société Marocaine d’Ingénierie touristique (SMIT) consacré à  l’examen du bilan des réalisations et activités de la Société au titre du premier semestre de l’année 2014. Le Président du Directoire de la SMIT, Imad Barrakad, a ainsi présenté le bilan des actions réalisées par la société au titre du premier  semestre  2014  et qui ont permis au secteur d’afficher des indicateurs positifs en matière d’accompagnement d’investissements de grande envergure dont le montant s’élève à 14,6 milliards de DH et qui se matérialisent par le lancement de produits structurants permettant d’ancrer le positionnement touristique des territoires définis par la Vision 2020. Le Président du Directoire a par ailleurs ajouté que pour exercer efficacement ses missions tout en relevant les défis majeurs impliqués par les objectifs  ambitieux de la Vision 2020 et en considérant également la limite de ses outils et ses moyens actuels, la SMIT devra se  doter  de moyens  et d’un modèle économique viable. Il a par ailleurs souligné que la  subvention que perçoit la Société ne couvre pas les charges destinées à couvrir l’activité liée au développement du produit touristique. En effet, depuis sa création, la SMIT a financé les prestations rendues à l’État par les recettes de vente de ses actifs qui arriveront à épuisement dans le moyen terme, remettant ainsi en cause sa pérennité.

 
Article précédent

L’ANP concède six ports de plaisance

Article suivant

Les crapules par ( Jamal Berraoui )