Santé

Maroc : Avis de recherche du médicament Lévothyrox

Des médicaments d’une importance vitale sont en rupture de stock, une situation qui met en jeu la vie de nombreux patients.


La rupture de stock de médicaments d’importance capitale dans les pharmacies marocaines, pour les nouveau-nés où adultes, est devenue une situation quasi-courante. Depuis hier, les Marocains ne peuvent plus se procurer Lévothyrox, un médicament vital pour des personnes atteintes d’hypothyroïdies, qui se sont trouvées contraintes de parcourir de longues distances afin de se le procurer, plus particulièrement dans les régions moins peuplées.

Lire aussi : Rupture du stock des médicaments : le ministère de la Santé réagit

« Au Maroc, la rupture de stock du Levothyrox, le seul médicament utilisé dans le traitement des troubles de la thyroïde, sème la panique dans les rangs des patients. Le ministère de la Santé, et les laboratoires Merck/Cooper assurent que le marché a été réapprovisionné à partir du 20 juillet », affirme Younes El Iraki, Medical et Business development Manager, dans un post sur sa page Linkedin.

Cette rupture a pour cause « une augmentation de la consommation au niveau mondial, qui a occasionné des difficultés d’approvisionnement de tous les pays, y compris le Maroc, d’un seul dosage de Levothyrox, le 200 µg. Les trois autres dosages 25, 50 et 100 µg sont toujours normalement commercialisés sur le marché marocain », explique El Iraki.

Et de préciser: « Cette rupture est expliquée par un problème d’approvisionnement en matière première qui concerne le laboratoire mère. Elle est également causée par le changement de la formule du médicament, mais aussi par son petit prix ».

Le ministère de la Santé rassure et affirme avoir injecté 300.000 boites de Levothyrox 25, 50 et 100 µg dans le circuit. Cette quantité devrait couvrir les besoins du marché marocain pendant au moins deux mois. Un patient qui prend un comprimé de 200 µg par jour peut éventuellement prendre deux comprimés de 100 µg. Au Maroc, seule l’ancienne formule de Levothyrox est commercialisée, rappelle le spécialiste.

Le Lévothyrox est prescrit pour soigner l’hypothyroïdie, un trouble plus fréquent particulièrement parmi les femmes âgées ; il désigne un déficit en hormones thyroïdiennes. La thyroïde est l’organe en forme de papillon à la base du cou, une glande qui régule la température corporelle, le poids et les battements cardiaques. Lévothyrox est également prescrit après une chirurgie du cancer de la thyroïde.

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

Tout sur l’état du marché à Casablanca au 1er semestre 2019

Article suivant

Drame d’El Haouz : les corps de deux victimes retrouvés