Cimenterie

Société Générale accompagne Ciments de l’Afrique au Tchad

Le Groupe Société Générale accompagne le développement de Ciments de l’Afrique (CIMAF) et son implantation au Tchad. Cet accompagnement se fait à travers un consortium de filiales africaines (Société Générale Tchad, Société Générale Cameroun et Société Générale Congo) mené par Société Générale Maroc.


Fruit de cet accompagnement, la nouvelle cimenterie a nécessité un investissement global de 23 milliards de francs CFA, soit 35 millions d’euros, et a bénéficié d’un financement long terme du consortium Société Générale. En tant que banque chef de file et coordinateur global, Société Générale Maroc a mobilisé son expertise en structuration de financements de projets industriels cross-border ainsi que les synergies entres les filiales africaines du Groupe Société Générale au profit de CIMAF.

Inaugurée lundi 12 juin 2017, en présence de Idriss Deby, président du Tchad, et de Anas Sefrioui, président de CIMAF, cette unité, située au nord de N’djamena, est dotée d’une capacité de 500 milles tonnes par an (extensible à 1 million de tonnes) et est destinée à faire face à la demande croissante de ciment au Tchad. En outre, la cimenterie générera plus de 200 emplois directs et sera gérée par des salariés tchadiens formés par le groupe marocain.

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Nouvel accord entre la RAM et General Electric Aviation

Article suivant

Elle fait l’actu : Lamiae Benmakhlouf, directrice générale de la société de gestion des Technopark de Casablanca, Rabat et Tanger