RSE

Solidarité sociale : Atlanta assurances lance sa plateforme en ligne « Nt3awnou »

La compagnie Atlanta Assurances a procédé, lundi à Casablanca, au lancement de sa plateforme en ligne « Nt3awnou« , visant à mettre en relation les associations et les bénévoles pour soutenir les uns et activer l’engagement social des autres.


S’exprimant lors d’une conférence de presse de lancement de cette nouvelle initiative sociale, Fatima Zahra Bensalah, administrateur directeur général d’Atlanta Assurances, a indiqué que cette plateforme innovante, 100% solidaire et accessible sur « www.nt3awnou.ma », est une réponse concrète aux attentes des Marocains, faisant savoir que d’après les chiffres du ministère de l’Intérieur 2016, plus de 130.000 associations sont répertoriées au Maroc et avec « Nt3awnou » la compagnie ambitionne d’activer la solidarité sociale.

Mettant en avant l’engagement d’Atlanta Assurances auprès des associations à travers le mécénat, le don, le sponsoring et aussi le bénévolat, Bensalah, a souligné que « Nt3awnou » s’inscrit dans la continuité de son historique citoyen tout en épousant sa stratégie globale d’entreprise axée sur l’innovation.

« Le Bénévolat séduit plus d’un, mais malheureusement le temps d’un citoyen actif ne permet souvent pas un engagement durable ou contraignant », a relevé Bensalah, notant que l’idée est de motiver le citoyen marocain à activer son engagement social de manière facile et non contraignante.

« Nt3awnou » conçoit le bénévolat comme étant un acte volontaire qui procure du bonheur et qui rime avec la participation au vivre mieux, a t-elle ajouté.

Par ailleurs, l’administrateur directeur général d’Atlanta Assurances a fait savoir, qu’au delà d’une plateforme virtuelle, « Nt3awnou » est une équipe qui travaille notamment pour contacter les associations, déceler leurs besoins, les promouvoir auprès du grand public et suivre la réalisation des actions et l’engagement des bénévoles.

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

Sociétés de gestion des OPCI : le cadre réglementaire est enfin prêt

Article suivant

Programme gouvernemental : les principaux axes du bilan d'étape