Auto

Solutions digitales : Ford déploie une palette d’offres taillées sur-mesure

Rester au plus près de sa clientèle et de ses collaborateurs, compte tenu de la situation liée à la crise sanitaire et capitaliser sur une palette d’offres digitales et de services bien ficelés, tels sont les objectifs auxquels se sont attelés les responsables de Scama. L’importateur de Ford dans le Royaume, qui vient justement de dégainer une nouvelle offre de service inédite baptisée «Esprit Tranquille» pour la clientèle soucieuse de s’acheter une voiture neuve.


Histoire d’adapter ses offres commerciales au contexte post Covid-19, Scama, la filiale du Groupe Auto Hall, entend accompagner ses clients désireux d’acquérir un véhicule neuf estampillé Ford. Dans cette optique, l’opérateur vient de leur proposer un pack baptisé «Esprit Tranquille». Ce dernier s’articule autour d’un différé de six mensualités et d’une année d’entretien gratuit. Une offre valable jusqu’à fin juillet 2020 et qui concerne toute la gamme des véhicules particuliers de Scama. De quoi permettre aux clients, dans le contexte actuel, de reprendre la route en gardant justement l’esprit tranquille. «Dans le contexte économique et social de cette pandémie, nous souhaitons rassurer et diminuer les contraintes de nos clients en leur proposant une offre commerciale bien étudiée et en mettant à leur disposition une panoplie de solutions digitales pour faciliter justement l’accès à nos offres et à nos services sans que le client ait à se déplacer aux showrooms», nous a précisé Abdelouahab Ennaciri, Directeur Général de Scama.

Miser sur le digital

En effet, outre cette nouvelle offre de services, le staff de Ford accompagne sa clientèle avec de multiples solutions digitales. En effet, l’opérateur propose une visite 100% virtuelle de son showroom. Cette dernière, est composée d’une séquence d’images haute définition assemblées, promettant une simulation du showroom en mode 360º ; de quoi permettre aux clients de visualiser le lieu comme s’ils s’y trouvaient physiquement. Par ailleurs, les internautes pourront découvrir la gamme de modèles via leurs smartphones, tablettes et autres ordinateurs sans avoir, eux aussi, à se déplacer. Ils leur suffisent de cliquer sur le lien ci-après : http://myautohall.ma/ford/ford.html Et ce n’est pas tout, puisque l’opérateur propose également à sa clientèle une solution supplémentaire pour découvrir son showroom et sa gamme de véhicules ; à savoir la visite à distance à travers un simple appel vidéo ou une visioconférence avec un conseiller commercial. Dans le détail, le client peut se rendre sur le site web ford.ma, demander un rendez-vous avec un conseiller commercial pour la visite, et choisir l’application qui lui correspond (WhatsApp, Zoom, Skype…). Sitôt l’heure du rendez-vous arrivée, le conseiller fait visiter le showroom au client comme s’il y était. Du coup, ce dernier peut en profiter pour poser toutes les questions et demander toutes les informations qu’il désire avoir. Par ailleurs, les clients qui ont besoin de renseignements sur les offres et services de la marque, ont à leur service un dispositif de messagerie mis en place sur le site web de la marque, https://fr.ford.ma, permettant un contact direct avec les conseillers commerciaux. 

Le SAV pleinement opérationnel

Ford précise ne pas avoir oublié toute la partie après-vente. Les clients peuvent en effet prendre un rendez-vous pour les entretiens avant de se rendre à l’atelier. La plateforme de rendez-vous est disponible sur le portail : https://sav.myautohall.ma/ford/. «Lorsque nos clients viennent pour un entretien ou une révision, nous prenons toutes les mesures de sécurité nécessaires et leur offrons la désinfection et le nettoyage manuel intérieur et extérieur de leur véhicule», précise ce responsable du SAV de la marque. Rappelons que compte tenu du contexte actuel lié à la crise sanitaire du Covid-19, Scama a fait de la santé et de la sécurité de ses collaborateurs et ses clients l’une de ses priorités phares. Ainsi, l’importateur exclusif de Ford dans le Royaume, entend veiller à leur protection et à leur bien-être en mettant en place toutes les précautions sanitaires exigées par le gouvernement. On recense la désinfection des locaux tout au long de la journée, l’installation des cheminements de distanciation sociale, la mise en place de dispositifs de désinfection, le port obligatoire du masque, le contrôle quotidien de la température des collaborateurs et des visiteurs. Il faut y ajouter la désinfection des véhicules après chaque passage client et la livraison sans contact.

Sanaa Zagouri, Directrice commerciale & Marketing Ford (Scama-Groupe Auto Hall)

3 questions à : Sanaa Zagouri, Directrice commerciale & Marketing Ford [ Scama-Groupe Auto Hall ]

Challenge : Dès le début de la crise sanitaire, vous avez poursuivi vos efforts en matière de digitalisation, afin de maintenir vos offres et vos services à l’attention de la clientèle. Quel bilan faites-vous à ce jour de votre incursion dans le e-commerce ?
S.Z. : On le sait aujourd’hui, ces mois de confinement ont mis le monde des affaires à rude épreuve, rendant le commerce physique impossible du fait de la fermeture des magasins et bouleversant ainsi les habitudes de consommation. Depuis mars, nous avons assisté à une modification des comportements des consommateurs et des entreprises. Tout cela change la perception même de faire du commerce. Or, dans ce domaine, comme dans celui du e-commerce, il n’y a pas de recette miracle. Il reste l’expérience client qui est, à mon sens, le meilleur moyen de fidéliser les consommateurs et de toucher une clientèle de conquête. C’est pourquoi nous avons travaillé sur l’amélioration de cette expérience client, la rendant à la fois plus sûre et plus convaincante. Ainsi, notre plateforme de e-commerce s’articule autour d’une panoplie de solutions, dont une visite du showroom 100% virtuelle qui permet aux clients de visualiser les lieux comme s’ils y étaient et de découvrir les modèles sur leurs smartphones, tablettes ou ordinateurs. Il y a également, la mise en place d’un tchat en ligne sur notre site web, permettant aux clients d’avoir des réponses à toutes leurs questions instantanément. N’oublions pas enfin le service après-vente où nous avons mis à disposition des clients une plateforme de prise de rendez-vous afin d’optimiser leur temps d’attente et de limiter le contact.

Vous venez de lancer une nouvelle offre commerciale baptisée «Esprit Tranquille». Quelle est sa valeur ajoutée par rapport aux offres concurrentes ?

Le client est au cœur de toute activité économique ! Il ne suffit pas seulement de savoir l’attirer et le séduire, il faut surtout savoir l’écouter et lui proposer les offres et services appropriés qui répondent à ses besoins. Ainsi, afin d’adapter nos offres à la conjoncture post Covid-19, nous accompagnons nos clients qui désirent acquérir leur véhicule Ford en leur offrant le pack «Esprit Tranquille» qui est constitué d’un différé de 6 mensualités ou 0% d’apport ou crédit 0%, ainsi qu’une année d’entretien gratuit. Cette offre est valable sur l’ensemble de la gamme de voitures particulières Ford pour profiter de sa nouvelle voiture sans attendre.

Doit-on s’attendre à l’arrivée de nouveaux modèles dans la gamme VP de Ford durant le deuxième semestre de l’année, notamment la Focus et le Kuga ?

Nous avons le plaisir d’annoncer la commercialisation des nouvelles générations de la Focus et du Kuga, qui sont prévues pour le 3ème trimestre de 2020, sans compter d’autres surprises que nous réservons à nos clients.

Tribune et Débats

La tribune qui vous parle d’une actu, d’un sujet qui fait débat, les traitent et les analysent. Économistes et autres experts, patrons d’entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s’y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.

Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.

 
Article précédent

Puissance militaire : le Maroc occupe la 1ère place au Maghreb

Article suivant

Coronavirus : faut-il s’inquiéter de la multiplication des clusters au Maroc ?