Afrique

Sommet UA : la Zone de libre-échange africaine lancée

Cinq instruments opérationnels de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECA) ont été officiellement lancés, dimanche à Niamey, au terme du 12ème Sommet extraordinaire de l’UA.


Les instruments lancés sont relatifs aux « règles d’origine », au « portail en ligne pour les offres tarifaires », à la « notification, au suivi et à l’élimination de barrières non tarifaires », au « système panafricain de paiement et de règlement numérique » et, enfin, à « l’Observatoire du commerce africain ».

A cette occasion, une plaque commémorative du lancement de la ZLECA a été dévoilée. Dans la matinée, le Nigeria et le Bénin, deux des pays qui n’avaient pas encore adhéré à la ZLECA, ont signé l’accord instituant ce bloc commercial et douanier. De leur côté, le Gabon et la Guinée équatoriale se sont joints aux pays ayant déposé leurs instruments de ratification. Après la signature du Nigeria et du Bénin de l’accord de la ZLECA, seule l’Erythrée n’y a pas encore adhéré.

Le ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale Nasser Bourita a représenté SM le Roi Mohammed VI à ce 12ème Sommet extraordinaire de l’UA, exclusivement consacré au lancement de la phase opérationnelle de la ZLECA.

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

En plein virage de diversification, Lamalif renforce ses fonds propres

Article suivant

L'ONDA reconduit Swissport pour la gestion du handling au niveau de plusieurs aéroports