Santé

Soulager les coups de soleil après les vacances

Bronzer, des fois ça fait mal ! Douloureux et ennuyeux pour le reste des vacances, Comment bien protéger sa peau et prévenir des coups de soleil ? Adoptez les bonnes pratiques pour éviter les brûlures.


Vous pelez et, au lieu d’avoir un teint hâlé, vous êtes plutôt rouge écarlate. Sans parler des démangeaisons. C’est une brûlure causée par les rayons ultraviolets (UV) du soleil qui déshydratent votre corps.

Les symptômes

  • Des plaques apparaissent sur votre peau qui devient rouge, voire violette dans les cas les plus graves.
  • Ça vous gratte, ça vous démange sur la zone brûlée.
  • Vous avez de plus en plus chaud.
  • Vous pelez.
  • Votre peau est dépigmentée (elle change légèrement de couleur au niveau de votre coup de soleil).

Soulager l’inflammation

Dès que vous vous rendez compte que votre peau est trop rouge et avant même de ressentir les premières douleurs, prenez un cachet d’ibuprofène afin de stopper rapidement le processus d’inflammation et éviter que la douleur ne devienne rapidement trop insupportable selon les conseils du site « Top santé ».

Prenez la direction de la douche pour apaiser la peau et éliminer toute trace de sable, de chlore ou d’eau salée qui ne font que causer plus d’irritations. Le mieux est encore de prendre un bain dans une eau fraîche (la plus froide que vous puissiez supporter) additionnée de flocons d’avoine pour bénéficier d’un pouvoir calmant supplémentaire.

La recette selon le site « topsante.com » : versez deux verres de flocon d’avoine dans un sachet en mousseline ou une chaussette fine et fermez avec un élastique. Suspendez-le au robinet de la baignoire et faites couler l’eau du bain dessus : l’eau va devenir laiteuse. Baignez-vous pendant une quinzaine de minutes. Vous pouvez également passer le sachet de flocons sur les coups de soleil.

S’hydrater

Boire de l’eau est le premier réflexe à adopter en cas de coup de soleil. Au-delà de la douleur, ces derniers dessèchent la peau et déshydratent tout le corps. Il faut donc boire plus d’eau que vous en avez l’habitude et privilégier les aliments qui en sont gorgés : pastèque, melon, tomate… Cela évitera également tout risque d’insolation.

Les erreurs commises après un coup de soleil

Quelques erreurs sont souvent commises après les coups de soleil qui font empirer la brûlure. En appliquant un glaçon directement sur la peau, par exemple, vous pouvez provoquer une deuxième brûlure par le froid, qui, combiné avec celle de la chaleur, peut-être extrêmement douloureuse et n’aura pas l’effet escompté de calmer le coup de soleil. 

Idem pour les gommages qui agressent directement la peau, elle-même brûlée, et qui ne permettent que de l’arracher afin de ne pas avoir esthétiquement le « pelage » du coup de soleil. Enfin, le maquillage et le parfum qui attaquent la peau et sont souvent composés d’agents chimiques ou d’alcool sont à proscrire. Il est également conseillé de porter le moins de vêtements serrés possibles, afin de laisser respirer les brûlures. 

Quand faire appel à consultation ?

Certains coups de soleil peuvent être très dangereux, notamment sur les personnes les plus vulnérables, comme les enfants en bas âge ou les seniors. En cas d’étourdissement, d’apparition de cloque, de nausées ou de fatigue extrême, il est nécessaire d’aller consulter un médecin!

 
Article précédent

21 décembre 2005 : Plan pour l’industrie

Article suivant

L’américain Lexmark ferme sa filiale marocaine