Paiement électronique

Startups : les paiements par carte bancaire en devises bientôt rehaussés

Bonne nouvelle pour les startuppeurs du Royaume. Le patronat est actuellement en train de négocier auprès de l’Office des changes le rehaussement des paiements par carte bancaire en devises.


Une réunion a été tenue ce lundi 10 décembre 2018 pour discuter des conditions et des contours de cette mesure, qui devrait être effective d’ici janvier 2019. Les deux parties travaillent actuellement sur la circulaire qui devra définir le cadre légal de ladite mesure.

« Nous travaillons sur la circulaire et les conditions à mettre en place sont toujours en négociation. Il s’agit d’abord de définir ce qu’est une startup, et ensuite de définir la liste des opérations possibles avec cette carte », confirme une source bien informée.

Rappelons que le plafond est actuellementde 60.000 DH, pour les startups, et qu’un rehaussement à 500.000 DH a été réclamé par les startups, lors de la dernière rencontre du ministre de l’Economie et des Finances, Mohamed Benchaâboun, avec la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM).

Lire aussi https://www.challenge.ma/startup-grind-se-penche-sur-le-monde-de-demain-100511/

Lire aussi https://www.challenge.ma/lafactory-lusine-a-startups-de-mehdi-alaoui-88755/

Cette dernière entend ainsi permettre aux startups de disposer des conditions sine qua non pour leur développement et leur croissance. Il faut dire que cette mesure devrait apporter une grande bouffée d’oxygène à ces petites structures, dans la mesure où elles vont pouvoir régler des achats (logiciels, matériels…) directement à l’étranger.

« Aujourd’hui, quand la startup marocaine veut acheter quelque chose à l’étranger, on lui demande de ramener une facture et de payer par virement, alors qu’il y a un seuil à partir duquel la startup ne peut pas payer par virement. Du coup, elle est obligée de passer par des intermédiaires étrangers qui refacturent cela en ajoutant leurs marges », explique notre source.

La circulaire devrait voir le jour en janvier prochain. Pour rappel, la CGEM, présidée par Salaheddine Mezouar, a placé l’innovation et le développement des PME au cœur de sa stratégie.

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

RAM : cérémonie de livraison à Seattle de 2 avions 787-9 et 737-8 Max par Boeing

Article suivant

Rabat se transforme en capitale des startups africaines