Actualités

Station de Saïdia : le coup de maître d’Anas Alami

Pour renforcer l’attractivité et la compétitivité de la station touristique de Saïdia et la positionner comme station leader en matière de tourisme familier avec villages de vacances, trois nouvelles unités hôtelières seront lancées sur cette station balnéaire. Elles seront gérées par le groupe espagnol Melia Hotels International, leader mondial dans le balnéaire et seconde plus grande chaîne hôtelière européenne après Accor. En attendant les travaux qui vont démarrer au courant de ce mois de février 2014, Anas Houir Alami, Président du Conseil d’administration de la Société (SDS), filiale du groupe Caisse de Dépôt et Gestion (CDG) et Gabriel Escarrer, Président du groupe Melia Hotels International, signeront ce 3 février au siège de la CDG à Rabat, les contrats de gestion relatifs à ces trois nouvelles unités hôtelières qui seront livrées en 2016.


Il faut dire que le patron de CDG a réalisé là un grand coup en réussissant à faire revenir ce géant mondial au Maroc. En effet, la multinationale espagnole qui avait signé une convention d’investissement avec l’Etat marocain pour la réalisation d’un immense complexe hôtelier de luxe à Agadir (pas moins de 100 millions de dollars d’investissement étaient prévus) avait jeté l’éponge suite à la grande crise dans le secteur du tourisme après les attentats du 11 septembre aux Etats-Unis. Au-delà, c’est une belle revanche pour la station balnéaire de Saïdia, dont les indicateurs en matière d’affluence touristique étaient au vert à la fin de l’été dernier, pulvérisant les records. En effet, près de 800.000 visiteurs, en majorité des nationaux, ont opté pour la station permettant ainsi à tous les hôtels de la région de battre aussi leur propre taux d’occupation.

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Grève générale : coups de semonce pour Benkirane

Article suivant

Taux directeur : pourquoi BAM refuse de baisser davantage