IMME

Steelfid, une success story inattendue dans un secteur malade

L’italien Nomen Fiduciaria est décidément tombé sur un bon filon au Maroc. Sa filiale marocaine Steelfid, qui fabrique des bobines d’acier magnétiques utilisables dans tous types de transformateurs électriques, vole de record en record.


En moins de trois ans d’existence, cette entité industrielle qui loue une usine de 3.000 m² à la zone franche Tanger Automotive City (TAC) adossée au port Tanger Med, a dépassé la barre de 150 millions de dirhams de chiffre d’affaires exclusivement à l’export. L’entité créée en mars 2016 affiche également une rentabilité à faire saliver tous les opérateurs marocains du secteur des IMME (Industries métallurgiques, mécaniques et électromécaniques) lesquels sont, pour la plupart, dans une situation peu enviable, notamment à cause d’un manque de compétitivité face à la concurrence étrangère.

Il faut dire qu’avec un résultat d’exploitation de 36 millions de dirhams (soit une marge opérationnelle stratosphérique de plus 33%) dès sa première année pleine et une croissance exponentielle, la filiale de Nomen Fiduciaria, une holding généraliste de droit italien appartenant à des investisseurs privés, a de quoi envisager l’avenir avec un maximum de sérénité.

Ayant déjà un portefeuille clients de quelque 400 industriels et transformateurs à travers le monde, cette PME des plus dynamiques a livré en 2018 plus de 1.000 bobines complètes (soit l’équivalent de plus de 8.000 tonnes de produits finis). Pour ce faire, elle utilise comme matière première des tôles en acier importées de différents pays du monde pour fabriquer des lamelles et de la tôle magnétique qui seront utilisées pour la fabrication de transformateurs électriques. Un process que Steelfid fait partie des rares industriels à maîtriser au Maroc dans le respect des standards internationaux.

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Challenge #697

Article suivant

Cartes bancaires marocaines à l’étranger : les chiffres explosent