Céramique

Super Cérame mise sur l’export pour doper son business

La filiale du groupe Ynna Holding veut gagner du terrain à l’export. Pour ce faire, Super Cérame se prépare et lance de nouveaux investissements. D’abord, il s’agit d’augmenter la capacité de production qui est actuellement de 120.000 m² par jour. Dans ce sens, elle va investir 300 millions de DH dans la construction d’une nouvelle usine en 2018. « Les études pour la construction de cette nouvelle usine sont déjà en cours », confirme Fouad Benzakour, directeur général de Super Cérame. Cette nouvelle unité de production viendra s’ajouter aux quatre autres usines que l’entreprise possède déjà, et devrait servir, selon le top management, à fabriquer des produits techniques qui font l’objet d’une grande demande actuellement sur le marché. Elle portera ainsi sur la capacité de production quotidienne de Super Cérame à 140.000 m² et marquera aussi une étape supplémentaire dans la démarche continue de la société en faveur de l’innovation. L’enjeu pour le céramiste est de pouvoir saisir toutes les opportunités du marché local. Mais, ce n’est pas tout, puisque Super Cérame lorgne aussi plusieurs marchés étrangers, notamment en Afrique de l’Ouest.


Ambitions
L’entreprise opère déjà sur plus d’une quinzaine de marchés (en Afrique, en Europe, en Asie) sur lesquels elle exporte ses produits. « Nous ambitionnons de faire grimper la part de l’export dans notre chiffre d’affaires. Nous espérons pouvoir exporter dans les deux prochaines années 1 million de m2, voire plus selon la demande », confie Fouad Benzakour. L’objectif affiché est de réaliser 15% à 20% du chiffre d’affaires à l’export d’ici 2020, principalement sur les marchés subsahariens. Pour réussir le pari, l’entreprise a d’ores et déjà tissé des partenariats avec les promoteurs immobiliers marocains qui développent des projets en Afrique. Super Cérame est également en train de mettre en place son réseau de distributeurs dans plusieurs pays, notamment en Afrique de l’Ouest. «C’est un challenge important qui va demander de la préparation, la mise en place d’une stratégie totalement dédiée et des moyens humains. Et nous sommes prêts à affronter ce défi », précise le directeur général. Pour cette année, l’entreprise table sur une enveloppe d’investissement de 80 millions de DH dans la rénovation de certains de ses showrooms, la Recherche & Développement et aussi la construction de trois nouveaux showrooms. Soulignons que Super Cérame dispose actuellement de 5 showrooms (Casablanca, Agadir, Marrakech, Oujda, Tanger). En 2015, Super Cérame, créée en 1964, a réalisé un chiffre d’affaires de plus d’un milliard de DH, et fait aussi partie du top 20 mondial des producteurs de carreaux céramiques.

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

L’UIC renforce son offre académique

Article suivant

La marque RAM passée au crible de l’expert américain SABRE