Agroalimentaire

Taha Bouqdib lance un réseau de magasins de thé haut de gamme au Maroc

Le magnat marocain international du thé Taha Bouqdib poursuit ses investissements dans sa terre natale. En effet, le puissant patron et fondateur de TWG Tea Company, l’une des entreprises les plus en vue depuis dans l’univers mondial du thé de luxe, compte lancer au Maroc un réseau de magasins spécialisés dans la commercialisation du thé haut de gamme et autres accessoires. Une sorte de réplique des magasins flamboyants de l’enseigne TWG qui compte 74 points de ventes répartis à travers 23 pays, dont certains situés dans des temples du commerce mondial des plus prestigieux (Harrods à Londres, Dubaï Mall…) et qui ont fait le succès d’une aventure dont l’origine remonte à 2008 à Singapour.


Le nouveau projet marocain de Taha Bouqdib est porté par Marrakech Invest, une joint-venture co-détenue avec un partenaire marocain bien connu du milieu du thé haut de gamme à savoir la famille El Baroudi, qui y a fait fortune en fabriquant dans ses trois usines basées à la ville ocre des produits de très haute qualité (dont notamment les infusions de variétés rares packagées dans de la mousseline cousue main) pour des clients prestigieux tels le français Kusmi Tea, l’australien T2 et également  l’indonésien TWG Tea Company.

Pour l’instant rien ne filtre sur le budget d’investissement alloué au projet de Marrakech Invest, mais selon des sources proches du dossier, le réseau de magasins de thé haut de gamme portant l’enseigne Tchaba et qui appartient au frère aîné des Baroudi sera vraisemblablement apporté à la corbeille de ce nouveau mariage. Ce qui permettrait à Marrakech Invest de bénéficier d’emblée d’un effet taille grâce aux six points de vente que compte l’enseigne Tchaba au Maroc (entre Tanger, Casablanca, Rabat, Marrakech et Fès).

Rappelons que TWG Tea Company tutoie déjà la barre de 100 millions de dollars de revenus (près d’un milliard de DH) en moins de 10 ans d’existence. Le rêve de son fondateur marocain est porter ce chiffre d’affaires à plus d’un milliard de dollars dès la prochaine décennie.

 
Article précédent

Hausse des prix : les poissons détrônent les légumes

Article suivant

Rames du tramway de Casablanca : les prétendants connus