Flash-ecoTerrorisme

Tanger : démantèlement d’une cellule terroriste partisane de Daech

Le Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ), relevant de la Direction générale de surveillance du territoire national, a démantelé mercredi 21 février 2018 une cellule terroriste composée de six membres alliés à « Daech » qui s’activent dans la ville de Tanger, et ce dans le cadre de la lutte contre les menaces terroristes, a annoncé le ministère de l’Intérieur.


Les investigations ont révélé que les éléments de cette cellule, menée par un ex-détenu dans une affaire de terrorisme, sont impliqués dans des agressions contre plusieurs personnes dans la ville de Tanger, en utilisant des armes blanches, des bâtons et des cagoules, a précisé le ministère. L’enquête a montré que les individus arrêtés, âgés entre 22 et 42 ans, ont des liens avec le réseau terroriste partisan de « Daech » démantelé le 01/02/2018 à Tanger et à Meknès et qui planifiait des attaques portant une atteinte grave à la sécurité et la stabilité du royaume, a ajouté le ministère. Les perquisitions ont permis la saisie d’armes blanches sous forme de coutelas et de couteaux de différentes tailles, de bâtons, d’une chaîne métallique, de pantalons militaires ainsi que d’équipements électroniques.

Les mis en cause seront déférés devant la justice aussitôt terminée l’enquête menée sous la supervision du parquet, a conclu le ministère de l’Intérieur.

Tribune et Débats

La tribune qui vous parle d’une actu, d’un sujet qui fait débat, les traitent et les analysent. Économistes et autres experts, patrons d’entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s’y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.

Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.

 
Article précédent

La BCP améliore sa profitabilité

Article suivant

Elle fait l’actu : Salma Moukbil, nouvelle DG de Toyota Maroc